International
LaVieImmo.com
Internationalmercredi 23 janvier 2013 à 12h08

New York mise sur les micro-logements


L'avènement des tout petits logements à New York ?L'avènement des tout petits logements à New York ? (©New York Post)

Le maire de Big Apple a sélectionné une équipe d’architectes pour réaliser une flopée de petits studios pouvant aller jusqu’à 23 m². Des logements à loyer maîtrisé, et dont certains pourront être loués à 500 dollars par mois...

(LaVieImmo.com) - Alors que le scandale de la mise en location d’appartements de la taille d’un cagibi a explosé à Paris, le maire de New York, Michael Bloomberg, pense que l’une des solutions aux problèmes liés à l’habitat dans la métropole peut provenir du micro-logement.

A l’issue d’un concours auquel participaient 32 concurrents, l’édile a dévoilé mardi les noms des cabinets d’architectes sélectionnés pour réaliser 55 petites unités de logements, qui seront mises en location à des loyers maîtrisés, rapporte le New York Post.

Logements modulaires

Monadnock Development LLC, nARCHITECTS et The Actors Fund Housing Development Corp. seront ainsi chargé de la conception de petits appartements hyper fonctionnels de 23 m² minimum, qu’il sera possible de louer pour 939 dollars mensuels (soit un peu plus de 700 euros).

Des logements modulaires conçus en préfabriqué, pour un coût total dont le promoteur espère qu'il ne dépassera pas les 15 millions de dollars, rapporte le quotidien. Ceux-ci seront installés en plein Manhattan, sur un terrain de l’Est de l’île appartenant à la ville, non loin du Bellevue Hospital. A noter que les premiers locataires ne pourront s'y installer qu'à partir de septembre 2015, précise le New York Post.

Jusqu'à 500 dollars par mois

Une solution expérimentale, mais qui en cas de succès, pourrait être généralisée. Et conduire à abroger la réglementation locale, qui impose une surface minimum constructible de 36,8 m² en ville.

40 % de ces logements seront à destination de locataires aux faibles revenus, certains pouvant être loués à 500 dollars (375 euros). Mais d’autres, pour les locataires plus aisés, pourront aller jusqu’au double de loyer.

Ces tarifs tranchent sensiblement avec les loyers pratiqués à New York : pour rappel, un studio dans un immeuble neuf se loue en effet en général « entre 2 400 et 2 900 dollars par mois », soit de 1 800 à 2 180 euros, indique une source officielle au quotidien.

Retrouver la vidéo de ces petits logements :

Estimez votre bien en quelques secondes : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 26/01/2013 à 16:52 par loulou

    y a que les américains pour avoir des ideés aussi stupides ! et pourquoi pas des appartements communautaires comme en union soviétiques a une époque heureusement terminé !

  • 0 Reco 26/01/2013 à 11:53 par @ Tout à fait

    On parle de micro-logement car pour un américain un studio (23m²), c'est tout simplement inimaginable à vivre. Ça correspond à une chambre de bonne pour un français.

  • 1 Reco 24/01/2013 à 13:56 par Tout à fait

    Pourquoi parler de micro-logement? Cela s'appelle tout simplement des studios.

    Serait-ce pour faire passer la pilule aux français du style, regarder même les ricains sont obligés de se serrer...

  • 0 Reco 24/01/2013 à 12:22 par hollandissime

    Pour trouver 23 m2,, pourquoi ne pas faire comme dans l'agriculture un remembrement des chambres de bonne? Avec suppression des droit de mutation pour tous ceux qui achèterait la chambre de bonne à côté afin d'en faire un studio au dimensions décentes.
    Pragmatisme! Mais ce mot est un gros mot pour les socialistes et notamment Duflot qui ne réfléchit jamais mais se contente de fustiger, d'interdire et vouer aux gémonies fiscales les investisseurs.
    Duflot, la nouvelle Atila avec qui l'herbe de l'investissement locatif ne repoussera pas de sitôt.

  • 1 Reco 23/01/2013 à 18:42 par Michel Mouillart

    ceci dit 23m2 n'est pas une petite surface à comparé des 1,59m2 à Paris?

  • 0 Reco 23/01/2013 à 16:20 par hollandissime

    Comme toujours outre-atlantique, on fait montre de pragmatisme. C'est ce qui fait la force de cette nation. alors qu'en France, on s'insurge, on conspue au nom des vieilles lunes socialistes.
    Oui, les petites surfaces sont un des remèdes au logement en centre-ville si elles sont bien aménagées.