International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 23 mars 2010 à 14h32

Plus de saisies aux USA et au Japon


Les biens saisis vont augmenter au Japon, comme ici à Kobé
Les biens saisis vont augmenter au Japon, comme ici à Kobé
Les biens saisis vont augmenter au Japon, comme ici à Kobé (©dr)

Il ne fait pas bon se trouver sur les deux rives du Pacifique concernant les biens saisis en ce début d’année. Les Etats-Unis et le Japon occupent en effet la tête concernant les prévisions d’augmentation des biens vendus sous saisie ou vendues par les créanciers en immobilier d’entreprise lors du premier trimestre 2010, témoigne une étude de l’organisation britannique Royal institution of chartered surveyors (RICS).

(LaVieImmo.com) - Les professionnels de l’immobilier interrogés dans le cadre de l’étude disent s’attendre à ce que le nombre de biens saisis arrivant sur le marché augmente dans 19 des 25 pays étudiés. Les experts étasuniens, allemands, japonais, chinois, et des Emirats arabes unis pensent même qu’ils assisteront à la plus importante augmentation de cette activité. A contrario, les experts brésiliens, indiens, hongkongais et australiens se disent optimiste et s’attendent à un nombre moins important de ventes de ce type.

Augmentation dans 70 % des pays au 4ème trimestre

L’étude indique que 70 % des pays étudiés ont fait part d’une augmentation des ventes sur saisies au cours du quatrième trimestre 2009, soit une légère amélioration par rapport au chiffre de 80 % observé lors des trois mois précédents. L’étude note que l’augmentation la plus importante a eu lieu en Chine, suivie par l’Espagne, le Japon et l’Irlande tandis que le Brésil, Hong Kong, l’Australie et l’Inde ont fait part de d’une baisse du nombre de biens saisis arrivant sur le marché.

« Une certaine modération dans la vitesse à laquelle les biens saisis arrivent sur le marché est bienvenue. Cela reflète en partie le fait que les taux d’intérêt globalement sont toujours très bas » explique Olivier Gilmartin, Senior Economist chez RICS. « Avec des coûts d’emprunt à plus long terme qui devraient monter au cours de 2010, il y a un risque de voir une nouvelle croissance du nombre de biens saisis » ajoute-t-il.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...