International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 4 mai 2009 à 17h19

Royaume-Uni : Les prix de l'immobilier pourraient repartir en 2010


(©dr)

(LaVieImmo.com) - L’année 2009 pourrait marquer la fin du mouvement de baisse des prix de l’immobilier au Royaume-Uni, selon une étude du Centre for Economics and Business Research (CEBR). Malgré une légère reprise attendue en 2010, le véritable rebond n’aurait pas lieu avant 2012, au plus tôt.

Nationwide, Rightmove, le Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS)… L’ensemble des spécialistes de l’immobilier britannique a récemment constaté une modération dans le rythme de la baisse des prix. Aucun ne s’est pourtant risqué à pronostiquer la fin de la correction, compromise, de l’avis général, par la faiblesse des fondamentaux économiques. Le CEBR franchit le pas. Dans une note abondamment reprise par la presse britannique, le Centre estime aujourd’hui que les prix devront encore chuter de 8 % avant de toucher leur point bas, dans le courant du premier trimestre de l’année prochaine. Ils afficheront alors une décote de 28 % par rapport à leur plus haut, touché au troisième trimestre 2007.

Un marché bientôt en situation de sous-offre Mais fin de la baisse ne signifie pas rebond. « Les prix de l’immobilier devraient rester globalement stables pendant encore quelques temps », commente Ben Read, économiste au CEBR, cité par The Guardian. En effet, « ce qui s’annonce comme une reprise lente de l’économie réelle se traduira par une faible progression des salaires et un taux de chômage toujours élevé ». Deux éléments incompatibles avec une forte progression des prix, en dépit des effets favorables du faible niveau des taux d’intérêt et de l’amélioration progressive des conditions d’octroi de crédit. Aussi, pour 2010 et 2011, le Centre prédit des hausses modérées de 3,1 et 2,5 %. Ce n’est qu’après que les choses devraient s’accélérer, « vers 2012 ou 2013 ». Compte tenu du net repli des mises en chantier de logements, le marché sera alors « en situation de sous-offre marquée », poursuit M. Read, et cela devrait donner le coup d’envoi du rebond des prix. Ainsi, fin 2013, le prix moyen d’un logement au Royaume-Uni devrait être d’environ 170 000 livres sterling, contre 144 000 livres au quatrième trimestre de l’année en cours.

Selon le dernier rapport mensuel de Nationwide, premier site britannique des petites annonces immobilières, le prix moyen d’un logement était de 151 800 livres au mois d’avril (cliquez ici). Si le scénario décrit par le CEBR se réalise, les prix devraient avoir retrouvé fin 2013 leur niveau de l’été 2008 (169 316 livres sterling en juillet 2008, selon Nationwide).

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...