International
LaVieImmo.com
InternationalInternationaljeudi 23 février 2012 à 14h40

Shanghai agit pour relancer son marché immobilier


Un marché immobilier bientôt redynamisé à Shanghai ?
Un marché immobilier bientôt redynamisé à Shanghai ?
Un marché immobilier bientôt redynamisé à Shanghai ? (©Wechselberger / Wikimedia)

Le gouvernement chinois a décidé de revenir sur l'interdiction d'acquérir une résidence secondaire dans la métropole. La fin de cette mesure, instaurée lors de la flambée des prix, pourrait doper les ventes.

(LaVieImmo.com) - Bientôt, l’interdiction d’acquérir une résidence secondaire pour les non-résidents de Shanghai sera levée, indique le quotidien China Daily. Il s’agissait de l’une des mesures mises en place par le gouvernement chinois pour tenter d’endiguer la bulle spéculative. Ainsi, « les personnes ayant obtenu un titre de séjour à Shanghai durant plus de trois ans auront le droit d’acheter une résidence secondaire malgré leur statut de résident non-permanent ». Hui Jiangiang, observateur du marché immobilier à Pékin, confie au quotidien asiatique que la mesure est « naturelle » pour ces personnes qui « paient des taxes, ont des comptes de sécurité sociale dans la ville » et doivent être traitées « équitablement lorsqu’il s’agit d’achats immobilier ».

Selon Jack Gong, analyste à Jefferies Group Inc, cité par Le Figaro, cette mesure devrait « faire augmenter les ventes immobilières de 20 % à 30 % » dans la ville la plus peuplée de Chine, sans pour autant étendre ces « mesures d’assouplissement » au gouvernement central.

Shanghai donne l’exemple, mais la Chine peine à suivre

Selon une étude que vient de publier le Bureau national des statistiques (NBS), les prix de l’immobilier résidentiel ont chuté dans 48 agglomérations parmi les 70 plus grosses du pays en janvier. Ce nouveau repli, alliée à une baisse de la demande, a engendré un « attentisme de beaucoup d’acheteurs potentiels ».

Malgré cette dégringolade de l’immobilier, le gouvernement chinois traîne des pieds et ne paraît pas prêt à agir sur les autres mesures restrictives, dont l'accès au crédit. Le Figaro rapporte que le Premier ministre Wen Jiabao a déclaré qu’ « au nom de l’équité et de la stabilité, les mesures de restriction ne peuvent pas être relâchées ». Le gouvernement a par ailleurs décidé fin janvier de créer un « fichier de propriétaires couvrant 40 villes », ceci dans le but de contrôler les acquisitions et d’empêcher les Chinois aisés d’acheter plusieurs biens.

Marielle Davoudian - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...