International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmercredi 14 mars 2012 à 13h04

Shopping en France : Des progrès à faire


Les bons résultats du tourisme cachent les "points noirs" du shopping en France
Les bons résultats du tourisme cachent les "points noirs" du shopping en France
Les bons résultats du tourisme cachent les "points noirs" du shopping en France (©Fotolia)

La France vit sur ses acquis. C’est le constat effectué par une étude, qui estime que malgré son statut de destination touristique de choix, l’hexagone est en panne de « dépassement » et d’ « innovation » pour le shopping.

(LaVieImmo.com) - La France perd des points dans les « synergies entre tourisme et commerce », selon cette étude réalisée par les cabinets Deloitte Conseil et Du Rivau Consulting pour l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV), la Fédération des enseignes de l'habillement (FEH), le Syndicat National du Cuir et de la Chaussure (SNCC), la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) et Atout France. En somme, le modèle français est à réinventer, en quête de « dépassement » et d’ « innovation ».

Le shopping « pas assez mis en avant »

Car si elle est restée à la première place mondiale des destinations touristiques en 2010 avec 76,8 millions de touristes, il n’en demeure pas moins que la France est en perte de vitesse depuis près de 20 ans : « sa croissance moyenne annuelle de 1995 à 2010 (+1,7 %) est nettement inférieure par exemple à celle de l’Espagne (+2,8 %) et de l’Europe (+3%) pour cette même période », souligne l’étude. Ce qui s’en ressent sur ses recettes touristiques, qui passent de 6,8 % à 5 % durant cette période. Et pour cause : le shopping, corollaire de l’activité touristique, n’est « pas assez mis en avant », juge l’étude.

Derrière la culture

Contrairement à la culture, secteur vanté comme plus « noble », le shopping touristique - bien qu’ « en pleine croissance » - peine à se faire reconnaître. Pourtant, en termes de fréquentation, les grands centres commerciaux n’ont rien à envier aux lieux les plus touristiques rapporte l'étude, citant l'exemple de Paris. Le triangle Saint-Lazare/Opéra/Madeleine peut se targuer d' « une fréquentation plus de 5 fois supérieure à celle du Louvre (8 millions de visiteurs) ou de la tour Eiffel (7 millions de visiteurs) ». Soit 43 millions de visiteurs annuels, dont 12 millions d’étrangers.

Des points à améliorer

L’étude pointe ainsi un certain nombre de lacunes : de l'insuffisance de coordination entre les différents acteurs, à la pratique des langues étrangères. En passant par une formation à l’accueil touristique jugée « faible » et des aménagements urbains qu'il conviendrait d'améliorer.

Sans compter la « problématique complexe de l’ouverture du dimanche », susceptible d’aboutir à une forme de concurrence déloyale entre pôles commerciaux : les Champs-Elysées restent ainsi ouverts le dimanche, alors que le secteur Haussmann est fermé.

Retrouvez les prix de l'immobilier au m², ville par ville

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...