International
LaVieImmo.com
InternationalInternationaljeudi 18 août 2011 à 12h27

Toutes les métropoles américaines plus abordables que Paris !


Paris supplante les villes américaines !
Paris supplante les villes américaines !
Paris supplante les villes américaines ! (©dr)

D’après la dernière étude publiée par UBS Wealth Management Research sur les villes les plus chères du monde*, Paris s’avère plus onéreuse que New York, Los Angeles ou encore Chicago. La principale raison imputée est la chute du dollar US qui a perdu 9 % depuis 2009, face aux monnaies des villes étudiées.

(LaVieImmo.com) - Vivre dans les grandes villes européennes revient cher, comparé aux autres villes du monde : vingt grandes métropoles du Vieux Continent sont dans les trente premières villes les plus chères du monde. C’est, en tout cas, ce que révèle la dernière étude publiée par UBS, qui se fonde sur la ville helvète de Zurich (base 100), deuxième du podium derrière Oslo, la cité la plus chère de la planète. Les villes suisses profitent de la bonne vigueur de leur monnaie nationale. Ainsi, Genève se place 3ème.

Cette prépondérance des villes européennes s’explique par la chute brutale des métropoles américaines dans le classement. Par exemple, New York qui fut la 6ème ville la plus chère du monde en 2009, n’est plus que… 14ème ! Cependant, si l’on prend en compte le coût des loyers, « la ville qui ne dort jamais » bondit à la 4ème place. Quant à Paris, elle s’octroie la 10ème place, en comptant les loyers.

Le dollar US en perte de vitesse

D’autres villes américaines ont vu leur niveau de prix baisser. Sur la côte ouest, Los Angeles passe de la 17ème place à la 31ème. Au nord, Chicago a davantage résisté, ne perdant que neuf places. Sachant que dans cette partie du classement, l’écart entre les prix des villes se tasse. Dernière ville américaine, Miami. La ville balnéaire préférée des étudiants pour le « Spring Break » perd huit rangs, elle tombe à la 41ème place.

« Ce recul peut s’expliquer par la dépréciation globale du dollar US par rapport aux autres monnaies du monde », constate l’étude. Les touristes américains «  sont bien obligés de constater […] que le billet vert n’est plus ce qu’il était, fait état le rapport. En moyenne, les monnaies en circulation dans les villes étudiées se sont appréciées de 9 % face au dollar US ».

* Coût d’un panier de 122 biens et services pondéré selon les habitudes de consommation d’Europe occidentale.

Top 20 des villes les plus chères du monde (sans loyer) :

  • 1. Oslo (103,0)
  • 2. Zurich (100,0)
  • 3. Genève (98,5)
  • 4. Copenhague (87,7)
  • 5. Stockholm (87,0)
  • 6. Tokyo (83,4)
  • 7. Sydney (79,8)
  • 8. Helsinki (76,7)
  • 9. Toronto (76,2)
  • 10. Singapour (75,9)
  • 11. Vienne (75,6)
  • 12. Paris (74,8)
  • 13. Luxembourg (74,1)
  • 14. New York (74,1)
  • 15. Londres (73,9)
  • 16. Munich (73,8)
  • 17. Montréal (73,6)
  • 18. Francfort (72,6)
  • 19. São Paulo (71,5)
  • 20. Dublin (70,9)

Top 20 des villes les plus chères du monde (avec loyer) :

  • 1. Oslo (103,3)
  • 2. Genève (101,0)
  • 3. Zurich (100,0)
  • 4. New York (94,8)
  • 5. Tokyo (89,3)
  • 6. Copenhague (84,8)
  • 7. Sydney (84,4)
  • 8. Stockholm (83,9)
  • 9. Singapour (83,7)
  • 10. Paris (78,5)
  • 11. DubaÎ (78,4)
  • 12. Londres (78,2)
  • 13. Toronto (77,9)
  • 14. Helsinki (77,3)
  • 15. Dublin (74,7)
  • 16. Montréal (74,7)
  • 17. Luxembourg (73,1)
  • 18. Hong-Kong (72,5)
  • 19. Francfort (72,3)
  • 20. Vienne (71,3)


A noter, Sydney s'envole dans le classement, passant de la 12ème à la 7ème place. « Cette évolution peut en partie s’expliquer par l’appréciation permanente du dollar australien aussi bien face au dollar US (19%) qu’à l’euro (5%) », explique UBS.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/08/2011 à 11:58 par copleboss

    Les USA? ca existe encore ce truc là?? ils sont même pas AAA et sont encore plus endettés que nous...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...