International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 9 septembre 2013 à 11h46

Un étudiant dort dans une vitrine pour alerter sur la crise du logement


A Münster, Fabien Sauer s'est vu proposer une cinquantaine de logements vacants
A Münster, Fabien Sauer s'est vu proposer une cinquantaine de logements vacants
A Münster, Fabien Sauer s'est vu proposer une cinquantaine de logements vacants (©Wikimédia Commons / gnu-fdl & cc-by-sa 2.5)

A Münster, un étudiant allemand a souhaité attirer l’attention sur la crise du logement qui touche particulièrement la population estudiantine.

Il aurait pu faire la fête tout le week-end. Mais Fabian Sauer, un étudiant allemand, a préféré investir la vitrine d'un grand magasin de Münster, dans le nord de l’Allemagne. Une manière originale de dénoncer la pénurie de logements, qui touche plus particulièrement les étudiants. Pari réussi : selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, repris par Slate.fr, le jeune homme avait reçu une cinquantaine d’offres de locations quelques heures à peine après son réveil. Mais cet étudiant possède déjà un toit ! Désintéressé, Fabien Sauer souhaitait attirer l'attention des propriétaires de logements vacants et aider les étudiants qui ne sont pas dans le même cas que lui.

25 000 places manquantes

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Et ils sont nombreux. Selon les associations étudiantes allemandes, citées par le site, 25 000 logements sont manquants dans le pays. Un phénomène qui n’est pas sans rappeler celui de la France où plus d’un étudiant sur deux rencontre des difficultés pour se loger. La particularité allemande reste que cette crise du logement s’est creusée depuis la fin du service militaire obligatoire en 2011. Date à partir de laquelle les effectifs d’étudiants dans les universités se sont multipliés avec une offre immobilière qui ne s’est pas adaptée. Les grandes agglomérations telles Munich, Francfort, Hambourg, Cologne et Berlin sont les zones les plus concernées. Le ministre allemand de la Construction, Peter Ramsauer, avait proposé en juin 2013 de transformer des anciennes casernes et des immeubles de bureaux en logements étudiants. Mais, le site indique qu’ « aucun programme fédéral n'est en vue actuellement, le gouvernement préférant rejeter la responsabilité sur les Länder ».

L’Allemagne n'est pourtant que le treizième pays au classement des pays les plus chers pour les étudiants. Alors selon vous, quel pays détient la palme ? Découvrez-le ici

Sahra Laurent
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/09/2013 à 19:23 par Super Spéculateur

    Génération sacrifiée...

  • 0 Reco 10/09/2013 à 09:13 par Génération sacrifiée

    Et oui! non seulement il faut trouver un job et malgré cela on ne peut pas se loger décemment lorsque l'on est jeune, et si jamais on sort du lot, il faut payer les plus-value des papyboomer !
    Dans ce contexte, on nous annonce qu'il va falloir travailler plus longtemps pour payer les retraite, ce qui est une vaste blague puisque notre génération vit déjà moins bien que celle d'avant, nous vivrons moins longtemps...

  • 0 Reco 09/09/2013 à 23:36 par maryan4

    quand j'étais étudiante, je faisais du baby-sitting tous les soirs à Bois-Colombe dans une maison de bourges contre une chambre d'étudiante. J'étais jeune fille au pair en fait, mais je n'étais pas payée. Je pouvais prendre ma douche et manger avec les enfants. Après ça, j'ai trouvé la même chose à Saint-Michel contre des heures de ménage chez des juifs en échange d'une petite chambre. J'avais trouvé ça à l'église américaine, près de la place des Invalides, à Paris (face à la Seine).

  • 0 Reco 09/09/2013 à 19:03 par Meilleurs taux

    ils ont une sacrée marge, le marché est sous estimé de 17%.

  • 0 Reco 09/09/2013 à 13:42 par Hicham

    la pénurie touche l'Allemagne aussi ... c'est parti pour un 10 an de progression des prix là bas.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...