International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 13 décembre 2010 à 15h42

USA : Les maisons ont perdu 9 000 Mds$ depuis 2006


La crise immobilière au plus fort aux Etats-Unis
La crise immobilière au plus fort aux Etats-Unis
La crise immobilière au plus fort aux Etats-Unis (©dr)

Le crise immobilière a dévalorisé le parc de maisons aux Etats-Unis de 1 700 milliards de dollars en 2010, selon le site d’estimation immobilière Zillow. Et depuis juin 2006, les pertes s’élèvent à plus de 9 000 milliards de dollars.

(LaVieImmo.com) - 1 700 milliards de dollars en 2010. Les maisons avaient perdu en 2009 aux Etats-Unis 1 000 milliards de dollars, soit 63 % de moins. 2010 a donc été largement plus néfaste pour le marché immobilier américain, et la fin de l’année encore plus douloureuse : Zillow indique que les pertes ont été de l’ordre de 1 000 milliards rien que de juin à décembre.

Trop de « Negative equity »

« Malgré un bon départ en 2010, les maisons se sont bien plus dévalorisées qu’en 2009 », déclare Stan Humphries, économiste en chef au sein de Zillow. « Les aides gouvernementales, comme le crédit d’impôt ont soutenu le marché durant la seconde moitié de 2009, mais on assiste à un revirement de situation pendant la deuxième moitié de l’année (…). Malheureusement, avec un nombre de saisies au plus fort fin 2010 et la forte proportion de « negative equity » [biens dont la valeur est inférieure à la somme due à la banque, NDLR], la première moitié de l’année 2011 n’augure rien de meilleur », conclut M. Humphries.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/12/2010 à 22:52 par louve76

    Ouarf, ca leur apprendra aux amerloc d'avoir choisi en masse des crédit a taux révisables.

  • 0 Reco 13/12/2010 à 18:12 par UFFA92

    Celà se passe aux Etats-Unis, en France celà n'arrivera jamais disent les professionnels. Comme le nuage radio-actif, la crise immobilière ne franchit pas nos frontières. Alors que nous sommes matraqués par des annonces quotidiennes de "hausse de prix", il serait temps que les professionnels expliquent que même l'immobilier peut voir sa valeur baisser...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...