International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 21 août 2009 à 16h44

USA : Mois record pour l'immobilier ancien


(©Prdirect)

(LaVieImmo.com) - Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont continué de progresser en juillet, pour le quatrième mois consécutif. Pour la première fois en près de quatre ans, l’activité gagne du terrain en comparaison annuelle.

Quelque 5,24 millions de logements existants ont changé de mains le mois dernier aux Etats-Unis, selon les chiffres dévoilés vendredi par le groupement national des agents immobiliers américains (NAR). C’est 7,2 % de plus qu’en juin, soit le taux de croissance le plus élevé en près de 10 ans. Le rythme de commercialisation observé, supérieur de près de 5 % au consensus, est le plus haut depuis août 2007.

Ce mois-ci c’est dans le nord-est du pays que le rebond est le plus franc, avec une hausse de 13,4 % pour 930 000 transactions. La progression est marquée également dans le Midwest (+10,9 %, 1,22 millions de ventes) et le sud (+7,1 %, 1,95 million).

Juillet marque le quatrième mois de hausse consécutif des ventes de logements anciens. Il faut remonter au printemps 2004 pour retrouver une série aussi longue. Record, également, en comparaison annuelle, avec une hausse de 5 % par rapport aux 4,99 millions de ventes du mois de juillet 2008 – la première depuis novembre 2005.

« L’immobilier va résolument mieux », commente Lawrence Yun, économiste au NAR. Une amélioration née de « la combinaison de primo-accédants tirant avantage du crédit d’impôt et de la progression très nette des conditions d’accès au marché », explique-t-il.

La hausse des saisies pèse sur les prix Ce regain d’activité s’accompagne d’une poursuite de la baisse des prix. Selon le NAR, le prix médian des logements anciens est tombé à 178 400 dollars (124 790 euros) en juillet, en baisse de 15,1 % sur un an. « Les ventes forcées [après saisies, NDLR] continuent d’altérer le prix médian, car elles se nouent généralement 15 à 20 % moins cher que les transactions normales », explique Lawrence Yun. Une note publiée hier par la Mortgage Bankers Association (MBA) montre que 13 % des Américains étaient en retard d’au moins une échéance sur le remboursement de leur prêt ou ont fait l’objet d’une procédure de saisie au deuxième trimestre – du jamais vu depuis 1972.

E.S.

*en rythme annualisé

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...