International
LaVieImmo.com
Internationallundi 6 août 2012 à 13h35

USA : Une maison à 6 000 € ? C'est possible !


Broadway Avenue à Detroit, à seulement quelques kilomètres du comté de MacombBroadway Avenue à Detroit, à seulement quelques kilomètres du comté de Macomb (©Andrew Jameson / Wikipedia)

Pour 4,7 millions de dollars, soit 3,8 millions d’euros, on peut avoir accès à de très belles propriétés aux Etats-Unis. Bill MacMachen, lui, en a acheté plus de 600 pour ce prix !

(LaVieImmo.com) - Depuis la crise des subprimes et les très nombreuses saisies effectuées, certains biens immobiliers se retrouvent sur le marché à des prix défiant littéralement toute concurrence. On pense par exemple à des maisons vendues pour seulement quelques dollars, qui, malgré leur prix dérisoire, voire ridicule, peinent à partir. Puisque les logements coûtent trop cher en impôts aux banques qui les ont saisis, ces dernières veulent s’en débarrasser à tout prix, quitte à les vendre pour une bouchée de pains. Le Michigan semble demeurer l’état le plus touché du pays par ce phénomène, puisqu’après la maison vendue à 5 dollars à Detroit, on a désormais affaire à une autre histoire du même type dans le comté de Macomb, à l’est du Lac Sainte Claire, à deux pas de la frontière canadienne. Bill MacMachen, patron d’un concessionnaire de yachts à Harrison Township, petite ville de 26 000 habitants jouxtant le lac, s’est offert 627 maisons pour 4,7 millions de dollars, raconte AOL Real Estate, soit une moyenne de 7 496 dollars par bien (6 000 euros).

Une offre imparable du trésorier du comté

Dans ce cas, ce n’est pas une banque, mais bien le comté qui cherchait à vendre ces maisons au plus offrant. Devant la difficulté de la transaction, le trésorier a proposé l’ensemble de ces biens en échange de 4,72 millions de dollars, soit la somme de toutes les taxes qui pesaient sur eux. De nombreux investisseurs se sont alors immédiatement tournés vers cette vente peu orthodoxe, mais c’est un local, Bill MacMachen, qui a raflé la mise. Quelques personnes intéressées ont parlé à la presse, en expliquant qu’elles se sont proposées pour acheter des lots, et non les 627 maisons d’un coup, d’où le succès de Mr MacMachen. L’une d’entre elles a même déclaré à la chaîne de télévision locale WJBK qu’elle aurait acheté son lot à une somme trois à quatre fois supérieure à la somme dépensée par l’heureux gagnant.

Que va-t-il advenir de toutes ces maisons ?

Bill MacMachen semble déjà avoir réfléchi à la question. Il a détaillé son projet à AOL Real Estate : il souhaite vendre ses maisons fraîchement acquises, avec une ristourne de 15 % sur leur valeur réelle. Pas de lots, simplement des ventes une par une. Cela devrait lui rapporter la somme de 10 millions de dollars, soit une très belle plus-value de plus de 5 millions de dollars ! L’investisseur a de plus annoncé qu’il donnerait à des associations caritatives les maisons les plus délabrées, pour qu’elles puissent les retaper et s’en servir selon leur meilleure convenance. Mr MacMachen a de plus confirmé sa volonté d’effectuer en priorité des transactions avec des habitants de Detroit souhaitant s’installer en banlieue. Un petit plus pour une communauté qui a décidément beaucoup souffert de la crise.

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)