La Rochelle
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 17 mars 2011 à 08h56

"A La Rochelle, le marché immobilier a atteint un équilibre"


Philippe Logeais
Philippe Logeais
Philippe Logeais (©dr)

Philippe Logeais est responsable de l’agence Orpi de La Rochelle. D’après lui, le marché attire en majorité une clientèle aisée venant des villes limitrophes et de Paris. Très lié à la reprise de l’immobilier parisien, le marché rochelais semble bénéficier de ses bonnes ondes.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier de La Rochelle ?

Philippe Logeais : Il existe plusieurs marchés à La Rochelle. L’agglomération dispose d’un marché immobilier que l’on peut qualifier d’actif. On assiste à une reprise du marché de la première couronne. Quant à la seconde et la troisième, le marché reste amorphe. En ce qui concerne la location, on retrouve une demande aussi forte que pour le marché de la vente. Même si la situation pour la vente est plus délicate, nous somme arrivés à un équilibre entre l’offre et la demande et les prix ne flambent pas.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Philippe Logeais : Notre clientèle est composée de personnes venant de l’extérieur, principalement de Paris et des villes limitrophes. A tel point, que l’on remarque qu’un client sur deux provient de l’extérieur de la ville. En général cette clientèle aisée souhaite acquérir un deuxième, voire même un troisième bien. Mais les petites surfaces disponibles dans le centre rochelais attirent aussi les investisseurs. Cependant, il faut reconnaitre que ce marché manque de primo-accédants.

Quels sont les secteurs les plus dynamiques ?

Philippe Logeais : Les quartiers résidentiels sont des valeurs sûres et dynamiques pour le marché immobilier de La Rochelle. Le centre historique, la Genette, Jéricho ou le Mail correspondent aux critères de nos futurs acquéreurs et sont ainsi depuis longtemps, les secteurs les plus prisés. Située dans le quartier de la Genette, une maison ancienne de 130 mètres carrés habitables, avec un jardin à remettre au goût du jour, a été vendue pour 430 000 euros.

Propos recueillis par Marie-Pierre Haddad - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/09/2012 à 12:46 par GEGE

    le 19 septembre 2012, lire un article du jeudi 17 mars 2011 à 8 h 56, cela prouve une fois de plus la confiance que nous pouvons avoir avec ces pseudos professionnels.Cela confirme l'idée que j'ai depuis longtemps sur cette profession.

  • 1 Reco 18/03/2011 à 11:55 par Chris

    Dans l'articile principal :"La Rochelle attire également les retraités qui souhaitent acquérir un deuxième, voire même un troisième bien."

    Quand ont dit qu'il y a génération dorée et que celle-ci vient nous faire pleurer sur les forums....on va bosser pour payer leur retraite, leur location et leur dépense maladie..J

  • 2 Reco 17/03/2011 à 13:15 par Friand

    Toujours la même chose... Ce sont les "déjà-propriétaires" qui achètent et jouent au Monopoly.
    Les primo-accédants sont rares.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...