La Rochelle
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 23 juin 2006 à 11h02

La hausse des prix ralentit enfin


(LaVieImmo.com) - La ville portuaire aux deux tours attire aussi bien les actifs que les retraités. Le centre-ville et ses alentours constituent les quartiers les plus cotés.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Son attrait ne se dément pas. La Rochelle continue en effet de séduire les acheteurs, notamment les actifs, mais aussi les personnes désirant passer leurs vieux jours près de la mer. Du coup, la cote de l'immobilier a atteint des sommets l'an passé. « En 2005, les prix des appartements ont encore progressé de 10 % et ceux des maisons de 4 % », relève Damien Brossial, directeur des deux agences Century 21 de la ville. Toutefois, depuis quelques mois, la hausse s'est très nettement tassée. « Elle ne concerne plus guère que les biens de petite taille, de qualité et bien situés », constate Christophe Gaillard, responsable de deux agences Laforêt Immobilier. Dans le centre historique, l'habitat est pour l'essentiel composé d'appartements situés dans de vieux immeubles, souvent classés monuments historiques. « Actuellement, ils se négocient sur la base de 2 300 à 2 600 euros le mètre carré. Pour les logements avec vue sur le port, très rares à la vente, les valeurs dépassent même 4 500 euros le mètre carré », estime Michaël Gauduchon, de l'agence Orpi Gauduchon. Près du centre et du parc Charruyer, les quartiers de la Genette, de Fétilly, de Jéricho et de la Trompette ont aussi la cote. On y trouve de petites maisons basses, dites échoppes, et des demeures de maître. Selon Christophe Gaillard, « pour une échoppe d'une centaine de mètres carrés, il faut compter au moins 300 000 euros ». Dans le secteur de la Genette, les biens situés dans les nombreuses résidences de standing des années 1970 et 1980 affichent des prix semblables à ceux du centre. réaménagements à la pallice et laleu Dans le sud de la commune, le quartier des Minimes, résidentiel pour les étudiants en hiver, se transforme en station balnéaire l'été. La valeur des appartements, de construction récente, oscille entre 2 800 et 3 000 euros le mètre carré. Enfin, longtemps mal aimés, les quartiers de La Pallice et de Laleu, situés à l'ouest de la ville, attirent à présent les acheteurs. « La mairie est en train de les réaménager en profondeur, et il est encore possible de faire des affaires en achetant des maisons à rénover », estime Michaël Gauduchon.

Rodolphe Philippon

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...