Le Palais
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemardi 16 août 2011 à 11h39

Belle-Île : Un couple victime d'une arnaque immobilière


Le port du Palais à Belle-Île-en-mer, théâtre de l'escroquerie
Le port du Palais à Belle-Île-en-mer, théâtre de l'escroquerie
Le port du Palais à Belle-Île-en-mer, théâtre de l'escroquerie (©Wikimedia)

Un couple originaire de la région de Bordeaux s’apprête à passer des vacances sans encombre, à Belle-Île-en-mer. Seul problème : la maison qu’ils ont loués par Internet n’existe pas, rapporte Le Télégramme.

(LaVieImmo.com) - Le début de l’affaire remonte à mars dernier. Deux jeunes gens vivant en couple, et résidant dans la périphérie de Bordeaux, surfent sur la Toile à la recherche d’une maison à louer pour l’été, à Belle-Île-en-mer. Après avoir visités plusieurs sites à la recherche d’une bonne affaire, ils s’arrêtent sur une petite maison meublée, paient leurs arrhes, et commencent à échanger des mails avec le propriétaire. Aucun soupçon, ils partent sur l’île avec leurs deux enfants en bas âge, rapporte Le Télégramme. Arrivés sur les lieux, ils ne passent pas directement dans leur résidence de vacance, préférant s’adonner aux loisirs des balades à vélo, si caractéristiques de Belle-Île.

Une adresse fantôme

De retour de leur escapade, ils cherchent leur location saisonnière dans le lieu-dit Le Potager, mais rien. A l’adresse indiquée, un terrain vague. Les parents cherchent à joindre alors le propriétaire, mais l’adresse internet n’existe plus. Dès lors, ils savent qu’ils se sont fait avoir. Ils trouvent refuge chez Janik Bisson, qui possède des chambres d'hôtes à Beau Soleil, autre quartier de l’île. La propriétaire prévient immédiatement la mairie. En même temps, le couple dépose une plainte à la gendarmerie, qui a été transmise ensuite au parquet de Lorient. Mais aussi au commissariat de Bordeaux. L’investigation est en cours, et les policiers enquêtent sur le faux hébergeur qui auraient de la famille en Gironde.

La famille bordelaise a donc raccourci ses vacances. Ils ont passé une semaine sur l’île au lieu de deux.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...