Levallois-Perret
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 27 mars 2014 à 09h30

Pas de baisse de prix à Levallois-Perret


Place Anatole France à Levallois-Perret
Place Anatole France à Levallois-Perret
Place Anatole France à Levallois-Perret (©Wikimedia Commons)

Levallois-Perret ne perd pas son attractivité, mais reste inaccessible pour de nombreux prétendants à l'accession.

Levallois-Perret ne voit pas ses prix baisser. Bien au contraire, à 7 890 €/m² au quatrième trimestre 2013, la ville des Hauts-de-Seine imprime un nouveau record et se permet une inflation de 2,40 % sur un an. Seuls « les prix des appartements avec défaut baissent, notamment ceux situés en rez-de-chaussée », explique Yves Habert, responsable d’une agence immobilière Era à Levallois. Une résistance exceptionnelle qu'explique en partie la proximité de la ville avec les beaux quartiers et le quartier d’affaires de La Défense. Levallois jouxte en effet le 17e arrondissement à l’est, la luxueuse Neuilly-sur-Seine au sud et Courbevoie à l’ouest.

Les T2 et T3 dans le viseur

La conjoncture a conduit à évincer de nombreux primo-accédants du marché, à l’exception de ceux disposant d’un apport significatif. Mais nombre de cadres avec de confortables revenus ciblent les petits appartements de la ville, les T2 et T3 de 30 à 50 m². Le centre-ville, la mairie et Louise-Michel sont toujours des valeurs sûres. « En règle générale, ceux qui recherchent une vie de quartier préfèrent ces quartiers », ajoute le professionnel.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour du moins cher, le quartier Jean Zay, situé en bordure de Clichy, reste « le plus abordable de la commune en termes de prix au mètre carré. La proximité avec la gare de Clichy-Levallois permet de faciliter l’accès vers Paris Saint-Lazare et la Défense », indique Marche-immo.com, le site du Crédit Foncier.

Quelques transactions récentes :

  • -Appartement de 51 m², avec travaux, centre-ville (rue Trébois) : vendu 380 000 € FAI.
  • -Appartement haussmannien de 90 m² en 5e étage, centre-ville : vendu 830 000 € FAI.
  • -Appartement de 30 m² quartier Mairie : vendu 260 000 € FAI.

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/03/2014 à 19:03 par Rick

    Disons le tout net, avec ses problèmes financiers, son record départemental de fuite d'
    entreprises avec Boulogne et ses commerces de proximité qui périclitent, Levallois va devoir augmenter ses impôts. Le gros de l'immobilier va donc continuer à baisser et les prix seront maintenus pour les biens de qualité situés près du Métro. Bref, un retour à une situation normale dans une ville ou la moindre cage à poule était vendue au même prix au M carré que les plus belles prestations. On avait connu ça au début des années 80, pas de raison que cela ne se reproduise pas.

  • 0 Reco 28/03/2014 à 09:22 par Gaston

    "La conjoncture a conduit à évincer de nombreux primo-accédants du marché, "

    la conjoncture a bon dos...ce n'est bien sur, surtout pas la faute au prix qui ont doublé en 10ans. Bon et maintenant, s'il n'y a plus de primo, qui rachètera dans les années à venir???? Le marché immo ne peut pas fonctionner en vase-clos. Dure sera la chute...

  • 0 Reco 28/03/2014 à 09:19 par Roger

    "Pas de baisse des prix....." ou "les prix des appartements avec défaut baissent",

    bon alors on pourrait aussi résumer avec "Les prix baissent à Levallois...."


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...