Lille
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 8 juin 2007 à 16h19

Vers un marché plus équilibré


(LaVieImmo.com) - Sans surprise, les prix marquent le pas dans la capitale du Nord. Un phénomène qui tend aussià corriger les exagérations de certains quartiers.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Située à un carrefour stratégique en Europe, Lille est une ville dont le dynamisme est mis en évidence par la présence importante d'immobilier de bureaux. Dans le cadre d'Euralille (bureaux et commerces), de nouvelles réalisations continuent d'ailleurs de voir le jour. Résultat : de nombreuses personnes viennent travailler à Lille et cherchent également à s'y loger. Le phénomène est amplifié par des problèmes de circulation automobile qui font aussi revenir d'anciens Lillois partis en grande périphérie afin de réduire le temps des déplacements. La vieille dame du Nord n'étant pas à proprement parler bon marché, les agglomérations les plus proches, comme La Madeleine, sont courtisées. Des écarts au sein d'une même rue Cela étant, Lille n'échappe ni à l'actuel allongement des délais de transaction, ni au tassement des prix. « Depuis près d'un an, pas un mandat n'a débouché sur une vente au prix initialement indiqué, indique Philippe Lescot, agent immobilier rue Nationale, et la hausse des derniers mois a été effacée. » Il faut dire que les propriétaires ont revu leurs prétentions à la hausse, sans qu'elles soient toujours justifiées. Entre des biens situés dans des quartiers chic (rue Jacquemars-Giélée, par exemple) et d'autres plus populaires (rue de Trévise), un écart de 10 à 20 % est constaté, alors qu'il pourrait être beaucoup plus important. Globalement, il existe des quartiers prisés comme le secteur Vauban, la rue de Bourgogne et le Vieux-Lille, où les prix sont supérieurs à 3 000 euros le mètre carré, tandis que d'autres secteurs, dans le sud de la ville par exemple, peuvent s'afficher 20 % moins cher. Reste que, la qualité des logements variant au sein d'une même rue, il est difficile de donner un prix moyen au mètre carré. Dans le haut de la fourchette, des appartements d'exception peuvent atteindre 500 000 euros, mais les prix les plus élevés concernent des maisons du secteur Vauban ou à proximité. Avec une superficie de 300 mètres carrés et un petit jardin, elles peuvent se vendre jusqu'à 700 000 - 850 000 euros. Enfin, du côté des biens neufs - rares mais pas absents - , le prix au mètre carré est plus proche de 4 000 euros

Jean-François Tardiveau

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...