Lyon 5
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 21 avril 2011 à 08h59

"Le cinquième arrondissement est le poumon de Lyon"


Béatrice Fady
Béatrice Fady
Béatrice Fady (©dr)

Béatrice Fady est responsable adjointe de l'agence immobilière Square Habitat, dans le cinquième arrondissement de Lyon. Pour LaVieImmo.com, elle décrit un marché immobilier dynamique composé d’une clientèle très variée.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier du cinquième arrondissement de Lyon ?

Béatrice Fady : Il se porte bien, avec une demande très forte alors que les produits se font plus rares. Le cinquième arrondissement est considéré comme le poumon de Lyon. Il attire les acquéreurs, car combine à la fois la proximité d'un village et les services proposés par une ville, avec un réseau de transports et d’écoles très développé.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Béatrice Fady : La demande est aussi variée que l’éventail de biens proposés disponibles. Notre clientèle est principalement composée de jeunes couples primo-accédants mais aussi des familles avec des enfants en bas âge. Nous venons de réaliser une transaction pour un appartement de 150 mètres carrés, avec un jardin privatif, dans le secteur de Monté-Saint Laurent, pour la somme de 520 000 euros.

Qu'en est-il des investisseurs ?

Béatrice Fady : Les investisseurs locatifs sont présents sur le troisième arrondissement de Lyon, qui correspond plus à leurs exigences. Ils sont moins représentés dans le cinquième, avec un marché qui n’est pas aussi porteur que celui de la vente. En effet, la majorité des immeubles sont en copropriété et datent des années 1960 – 1970. Ce type de biens ne les intéresse pas. Ils privilégient le nord du cinquième arrondissement qui dispose d’un parc de biens neufs plus important que le Vieux Lyon.

Et, en ce qui concerne les délais de vente ?

Béatrice Fady : En moyenne, un bien reste en agence deux mois et demi. Mais si son prix correspond à celui du marché, les délais peuvent être plus courts, entre 48 heures et quinze jours. Les acquéreurs et vendeurs ont une parfaite connaissance des caractéristiques du marché et de l’arrondissement, ce qui permet de trouver rapidement un terrain d’entente.

Propos recueillis par Marie-Pierre Haddad - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...