Mantes-la-Jolie
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 22 octobre 2007 à 11h41

De l'immobilier neuf sur le marché mantois


(LaVieImmo.com) - La politique de réhabilitation menée par la ville commence à porter ses fruits. Ici et là, des programmes de standing sortent de terre.   Voilà une ville qui ne lésine pas sur les moyens pour redorer son blason. Et elle y réussit plutôt bien. Pour preuve, les grands projets qui l'animent et qui démontrent que Mantes-la-Jolie veut définitivement tourner le dos à sa mauvaise réputation. Le Val-Fourré ne serait-il plus qu'un mauvais souvenir ? Un peu tôt sans doute pour le dire. Mais toujours est-il qu'il fait l'objet d'une vaste opération de rénovation urbaine. Déjà, dans le quartier des Médecins Sud, les deux tours Ramon ont été démolies, une nouvelle artère semi-piétonnière - la rue du Docteur-Marc-Schwob - ouverte, des espaces verts et de jeux remis à neuf et un terrain de sport créé.   Tout cela est le résultat de la politique ambitieuse de la ville que le projet Mantes-en-Yvelines illustre parfaitement. Financé par l'Etat, la région, le conseil général, l'agglomération et la ville, il profite aussi d'une dotation de l'Anru (Agence nationale de rénovation urbaine) de 272 millions d'euros pour la période 2005-2008. Au total, 1 149 logements seront démolis, 784 reconstruits - une partie sur le Val-Fourré, l'autre sur le reste du département -, 1 558 réhabilités et 2 585 résidentialisés (amélioration des espaces extérieurs).   Depuis le début de l'année, c'est au tour du quartier Garenne-Explorateurs de se refaire une beauté. Quant au quartier des Peintres, il achève sa reconversion et verra bientôt s'ouvrir un pôle nautique en lieu et place des tours Degas, démolies. Autre projet d'ampleur : Mantes-Université, qui s'inscrit dans le cadre de l'opération d'intérêt national (OIN) de Seine-Aval décidée par l'Etat, la région et le département, englobant 51 communes. Un pôle universitaire accueillera 3 000 étudiants, 1 200 logements, 92 000 m2 d'activités et de commerces, ainsi que des équipements publics et un parc de 15 000 m2. De quoi doper l'économie de la ville.   Autour de 3 500 euros le mètre carré neuf Bref, Mantes s'active. Pour l'heure, ceux qui cherchent à acheter un logement neuf trouveront encore quelques opportunités dans le quartier de Gassicourt, où la ZAC des Bords de Seine est en cours. Ici, la quasi-totalité des programmes immobiliers de la première tranche est en voie d'achèvement, mais il reste encore des possibilités chez les grands noms de la promotion : Nexity, Bouwfonds Marignan, Icade Capri, Hermitage. Chez Icade Capri (Promenade des Iles), par exemple, pour un budget de 250 000 à 300 000 euros, on peut s'offrir un grand appartement entre 245 000 (84 m2) et 316 200 euros (98 m2), parking inclus. Vous aurez un choix plus vaste chez Bouwfonds Marignan, qui a débuté la commercialisation des Jardins d'Ea (rue des Abattoirs/rue Sergent-Noyer). « Le programme comporte 53 logements, du studio au cinq-pièces, que nous vendons au prix moyen de 3 200 euros le mètre carré », précise Pascale Henry, directrice commerciale Paris - Ile-de-France. Un quatre-pièces de 88 m2 coûte 286 000 euros (parking inclus). Quant à Hermitage, il développe Avant Seine (photos), qui compte 110 logements dont une quarantaine est déjà vendue depuis le mois d'avril. Il est vrai que l'opération propose des prestations et des finitions soignées (baies vitrées tournantes, chape flottante...). Au total, le promoteur russe devrait construire 270 logements sur le secteur. Pour la première tranche, les travaux débuteront en fin d'année pour une livraison au deuxième trimestre 2009. Quant aux prix, ils se situent autour de 3 500 euros le mètre carré. Un quatre-pièces de 80 m2 démarre à 287 000 euros. Et si vous cherchez plus grand, le promoteur dispose de quelques maisons sur le toit d'une centaine de mètres carrés. Le tout dans un îlot de verdure en bord de Seine...   Colette Sabarly

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...