Marseille
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 22 septembre 2015 à 16h23

Quel pouvoir d'achat immobilier dans les 10 plus grandes villes de France ?


Meilleurtaux.com a publié son palmarès des taux dans les10 plus grandes villes de France
Meilleurtaux.com a publié son palmarès des taux dans les10 plus grandes villes de France
Meilleurtaux.com a publié son palmarès des taux dans les10 plus grandes villes de France (©Bertrand Guay - AFP)

Marseille 1 - Paris 0. Ce résultat, n’en déplaise aux Parisiens, pourrait ressembler à celui d’un match de football. En réalité, il ne s’agit pas du tout de sport, mais de pouvoir d'achat immobilier. Explications.

(LaVieImmo.com) - Paris ne fait pas le poids face à Marseille… en matière de pouvoir d’achat immobilier. Selon Meilleurtaux.com, acheter un logement dans ce chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône revient beaucoup moins cher que dans la capitale.

La raison ? Le prix moyen du mètre carré, évidemment, mais pas seulement. A Marseille, il s’établit à 2.400 euros, contre 7.880 euros/m² à Paris, selon les données des notaires. Mais s'ajoute à cette donnée, le niveau des taux, qui n'est pas identique partout en France.

Quasiment stable au niveau national, le taux moyen était de 2% en moyenne dans les 10 plus grandes villes de France. Mais à Marseille, la situation est globalement plus favorable qu'à Paris, aux candidats à l'acquisition d'un appartement ancien.

Paris pas si "magique" ?

Meilleurtaux a ainsi calculé que pour une mensualité de 1.000 euros par mois sur 20 ans au taux de 2,10%, il est possible d’acquérir un bien de 92 m² à Marseille. La cité phocéenne offre ainsi aux acquéreurs potentiels un pouvoir d’achat sans équivalent en France, du moins pour une ville de taille comparable.

Cette ville du sud-est conserve sa 1e place avec 13 m² d’avance. Strasbourg, qui renoue avec le podium "grâce à une baisse combinée de son taux sur 20 ans et de son prix au m²", est 2e ex-aequo avec Toulouse (79 m²).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Montpellier passe de la 3e à la 4e place mais affiche malgré tout une hausse de 3 m² avec 80 m² finançables pour 1 000 € par mois sur 20 ans.

Dans le bas du tableau, Paris ferme la marche. La capitale « compense une très légère augmentation de son taux sur 20 ans (de 0,05 point) par une baisse des prix du m² et conserve ainsi un pouvoir d’achat immobilier de 23 m², identique à celui de mai », conclut Meilleurtaux.

* Taux relevés pour les excellents dossiers Meilleurtaux (apport, revenus, âge…) entre le 1er et le 15 septembre 2015, hors assurance

Palmarès du pouvoir d'achat immobilier dans les 10 plus grandes villes de France :

  • 1- Marseille : 92 m² (=)
  • 2- Strasbourg : 79 m² (+)
  • 2- Toulouse : 79 m² (+)
  • 4- Montpellier : 80 m² (+)
  • 5- Nantes : 74 m² (=)
  • 6- Lille : 70 m² (+)
  • 7- Bordeaux : 63 m² (-)
  • 8- Lyon : 54 m² (+)
  • 9- Nice : 52 m² (+)
  • 10- Paris : 23 m² (=)



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/09/2015 à 09:04 par sentury23

    Avec le papy-boom, le chômage>10%, la précarisation des emplois, la fuite des jeunes qualifiés à l'étranger, il ne reste pas assez peu de jeunes travailleurs solvables (en CDI) qui restent dans le pays pour racheter les biens des vieux. Le turn over ne se fait plus.

    Si en plus on rajoute Bâle3, les rares solvables se veront preter moitié moins, tirant de manière supplémentaire les prix vers la moitié de ce qu'ils étaient avant.

    Après, dans les rares cas restants, il ne reste pas assez de fous pour acheter sachant tous ces paramètres.

    L'indice de tension immobilière est déjà à 0,4 en France. 0,4 acheteur par vendeur, cela signifie 2,5 vendeurs par acheteur!!!

    Comme j'ai déjà lu quelque part: la grande braderie commence tout juste.

    Les vendeurs n'arrivent déjà plus à vendre. Le moment où les vendeurs réaliseront, qu'en plus, la montée des taux va leur faire perdre des sommes conséquentes lors de la revente (éventuelle - s'ils ont de la chance) sera le coup de grâce pour ces malheureux.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...