Marseille 7
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 14 août 2014 à 09h42

"Il y a très peu de biens et les prix sont encore élevés"


Maxihome
Maxihome
Maxihome (©dr)

Trois questions à Laurent Boulay, mandataire Maxihome dans le 7e arrondissement de Marseille.

(LaVieImmo.com) - Comment se portent les ventes dans l’arrondissement ?

Laurent Boulay : Le marché est tendu à la vente. Il y a très peu de biens, et les prix restent encore élevés. Sauf négociations, les transactions ne se nouent pas aisément, les vendeurs ont tendance à être un peu « au-dessus » du prix. Quant aux acquéreurs, ils sont bien présents mais ne trouvent pas toujours le produit qu’ils cherchent au prix.

Justement, quelle est la tendance des prix ?

Laurent Boulay : Ils baissent de 4 à 5 % sur un an. En moyenne dans l’ancien, compter de 3 000 à 3 700 €/m² dans le 7e, selon l’emplacement et la qualité. Pour les biens d’exception, on peut monter jusqu’à 5 000 €/m². Et dans le neuf, on atteint même 8 000 €/m² vers la Corniche. Les quartiers qui ont particulièrement la cote : Endoume et Saint-Victor, dans la fourchette haute des prix. A l’inverse, Bompard ou les Catalans sont un peu en retrait, victimes de rues étroites, d’un manque d’ensoleillement et d’une importante circulation.

Quel est le profil des acquéreurs dans le 7e ?

Laurent Boulay : 80 % de notre clientèle sont des familles, avec deux ou trois enfants. Mais pas de primo-accédants. Certains vendent une maison pour se rapprocher du centre-ville, d’autres vendent leur bien pour racheter plus grand. Enfin, nous notons une chute de 20 % sur un an de la part d’investisseurs. La loi Duflot, somme toute peu incitative, n’a pas arrangé les choses.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 14/08/2014 à 18:49 par jean luc

    Solvabiliser artificiellement la demande n'a jamais résolu de problème , il ne fait que reporter l'échéance.

  • 0 Reco 14/08/2014 à 15:25 par oeil74

    le encore élevé n'est pas en harmonie avec il y a très peu de biens
    lorsqu'un produit est rare il est cher NON?
    Si le neuf vient augmenter les propositions les prix baisseront peut être
    Les crédits immobiliers sont au plus bas mais les emprunteurs hésitent sur l'avenir.

    De nouvelles modalités pour les Prets a taux zero et des aides aux primo accédants a lire
    http://www.arcrachatcredi ts.org/article/art694-nou veau-pret-a-taux-zero-ptz -ou-une-nouvelle-maniere- d-emprunter.html


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...