Nanterre
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 15 juin 2016 à 18h13

À Nanterre, des maisons vont pousser au sommet des HLM


La ville de Nanterre (92) va construire des maisons sur le toit des HLM
La ville de Nanterre (92) va construire des maisons sur le toit des HLM
La ville de Nanterre (92) va construire des maisons sur le toit des HLM (©http://www.omhlm-nanterre.fr)

La municipalité a trouvé une solution originale pour sauver un quartier menacé de démolition. Huit bâtiments des Provinces-françaises vont ainsi subir d'importants travaux de rénovation, dont la construction de vraies maisons individuelles... sur les toits.

(LaVieImmo.com) - C'est un véritable soulagement pour les habitants du quartier des Provinces-françaises, à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine. Voués à disparaître compte tenu de leur état de vétusté, huit immeubles comprenant 488 logements sociaux vont finalement subir d'importants travaux de rénovation dans une ville qui a beaucoup évolué ces dernières années.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Au programme : renforcement de l'isolation thermique, extension des séjours et des cuisines mais pas seulement. Il est également prévu la construction de 64 maisons, elles aussi sociales, sur les toits. De vraies maisons individuelles de 48 à 85 m², bâties sur un ou deux étages et desservies par des coursives, précise mercredi Le Parisien.

C'est la solution qui a été trouvée pour sauver la cité. "Les loyers de ces futurs logements permettront d'équilibrer financièrement la rénovation des logements existants. Sinon, cela aurait été impossible", explique au quotidien l'office municipal HLM de Nanterre qui gère ces logements. Un surcoût sera appliqué pour les locataires des futures villas.

Les travaux doivent s'achever fin 2017

Les bâtiments seront également équipés d'ascenseurs qui desserviront les anciens logements mais aussi les maisons sur le toit, avec une petite touche écologique puisque les appareils seront en partie fabriqués avec du bois. C'est le groupement GTM qui a été retenu pour ce projet, à l'issue d'un concours organisé par l’Union des constructeurs immobiliers de la Fédération française du bâtiment.

Coût total du projet immobilier : 27 millions d'euros, dont un peu plus de 14 millions consacrés aux maisons sur le toit, indique le journal. Les travaux doivent s'achever fin 2017. Reste qu'un détail, et pas des moindres, suscite l'inquiétude de certains riverains.

Un des bâtiments de la cité, qui soupçonne la présence d'amiante, demande depuis des mois un diagnostic technique pour décontaminer les lieux. Après une étude poussée, l'office a décelé quinze points d'amiante. Au total, quatre logements sont concernés.

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...