Nantes
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 19 août 2009 à 10h54

25 hectares libérés après le départ de l’armée


(LaVieImmo.com) - Les mutations de l’armée ont d’importantes conséquences sur le parc immobilier. A Nantes, en Loire-Atlantique (44), la dissolution ou le départ de l’ensemble des régiments de la ville vont libérer 25 hectares au cœur de la préfecture des Pays de la Loire, entre les quartiers Saint-Donatien, Saint-Clément et Dalby.

Interrogé par le quotidien régional Presse-Océan, le ministre de la Défense, Hervé Morin, indique que « Nantes n’ayant pas été retenue au titre des villes de garnison les plus sinistrées par ce redéploiement, elle ne pourra bénéficier du dispositif de cession de l’euro symbolique ». Avant de préciser qu’ « un plan local de redynamisation a été mis en place pour faciliter la reconversion des emprises ». La ville bénéficiera tout de même d’une primauté. « Le parc libéré sera vendu avec une priorité d’acquisition pour la municipalité. La situation des emprises en centre-ville doit permettre leur reconversion par les collectivités, les services de l’Etat ou les investisseurs » précise le ministre.

B.O.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...