Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neuflundi 25 février 2013 à 12h01

3 Français sur 4 jugent difficile de trouver un logement


Les Français veulent une action des pouvoirs publics sur les prixLes Français veulent une action des pouvoirs publics sur les prix (©dr)

35 % des Français ont le sentiment qu’il est « très difficile » et 75 % « difficile » de trouver un logement, selon le baromètre du logement Ipsos/Nexity*.

(LaVieImmo.com) - S’il baisse de 8 points depuis septembre 2012, le solde d’opinions estimant la situation du logement difficile en France reste élevé. Ce que reconnaissent aujourd’hui « les trois quarts de la population, un tiers jugeant même cela très difficile », explique le dernier baromètre de Nexity. Dans ce dernier cas, sans surprise, les employés sont les plus touchés : 48 % d’entre eux sont de cet avis, contre 21 % des cadres. Une tendance partagée, plus généralement, par 45 % des Franciliens. Légère amélioration, en revanche, pour les habitants de logements sociaux et ceux qui ont opté pour la colocation : ces derniers sont respectivement 75 % et 64 % à faire part de fortes difficultés, en baisse de 5 et 7 points par rapport à septembre.

Limiter les loyers plus que les prix

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Alors que les prix du neuf ont fléchi de 6 % sur un an en 2012 selon les chiffres de Nexity, les Français restent majoritairement haussiers. 63 % des personnes interrogées estiment en effet que les prix vont monter à l’achat dans le neuf au cours des six prochains mois, un taux qui monte à 74 % à la location. Soit 6 et 3 points de moins qu’au cours du dernier sondage Ipsos/Nexity. Un taux qui passe à 59 % dans l'ancien (-5 points depuis octobre). Quoi qu'il en soit, les prix demeurent le « nerf de la guerre » pour les Français et il s'agit de les contenir. 50 % des répondants pensent ainsi « qu’il faut prioritairement limiter la hausse des loyers, 29 % qu’il faut limiter celle des prix à l’achat », souligne le baromètre.

La rénovation thermique plébiscitée par 28 % des Français

Plus étonnant : 28 % des personnes interrogées se disent convaincues qu’il faut agir sur le front de la rénovation thermique des logements. Davantage que la construction de logements (26 %), ou que le développement des logements sociaux (24 %). Ce dernier point prenant néanmoins de l’ampleur (+5 points par rapport à septembre dernier).

*Etude réalisée par téléphone les 25-26 puis 28 janvier 2013 auprès de 958 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon est construit selon la méthode quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, catégorie d’agglomération et région).

Estimez votre bien gratuitement en quelques clics !

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 27/02/2013 à 12:19 par Lacaze

    ceci dit en s'éloignant des centres ils trouvent des logements accessibles.

    mais alors dans ce cas c'est l'emploi qui devient moins accessibles car beaucoup plus loin.

    cruel dilemme

    une solution : décentraliser les entreprises

  • 0 Reco 27/02/2013 à 12:18 par Lacaze

    autre proposition : les français veulent de la sécurité !

  • 0 Reco 26/02/2013 à 16:11 par antoine

    "'La seule question valable c'est pourquoi il n'y a plus que peu de quartiers dans quelques mégapoles qui attirent les gens ?"

    parce que les jeunes diplomés de notre pays sont des cretins car ils veulent tous comme des cons habiter en centre ville a Paris!

    donc les boites essaient de s'installer dans les centres villes pour attirer ces memes jeunes crétins diplomés....

    que veux tu....

  • 0 Reco 25/02/2013 à 23:27 par koalaii

    Il y a des tas de logements aux loyers corrects en France.
    La seule question valable c'est pourquoi il n'y a plus que peu de quartiers dans quelques mégapoles qui attirent les gens ?
    on a tous une idée sur les réponses

  • 0 Reco 25/02/2013 à 21:58 par Friand

    Et oui, alors qu'en réalité ça baisse. Boycotter encore un peu, genre 1 an...
    Quand les promoteurs commenceront à être obligés de licencier, ils baisseront leurs prix.

    "Tout vient à point à qui sait attendre"
    (Clément Marot)

  • 0 Reco 25/02/2013 à 16:12 par hé-hé

    oh pardon j'ai mal lu, totale maitrise alors !!! Les Français continuent à penser que le prix monte. Bien sûr

  • 0 Reco 25/02/2013 à 16:09 par hé-hé

    c'est drôle de voir parler dans l'article que les prix du neuf ont fléchi de 6 pour cent sur un an en 2012 et juste à droite dans le petit cadre "A lire aussi" il y a un titre proposé : "Les prix du neuf en baisse de 6 % entre 2011 et 2012"

  • 2 Reco 25/02/2013 à 14:23 par antoine

    et pendant ce temps là, pendant que les gens essaient de ne pas etre a decouvert tous les mois mme les cadres sup, Miss Duflop fait de grands discours sur les bienfaits de la colocation, sur la densification , sur l'égalités des territoires (personne ne sait ce que cest et tout le monde s'en fout!) , sur les grandes depenses aeffectuer pour renover sa maison pour le bien de l'humanité (et puis quoi encore..), et amasse , evidemeent, sa bonne paie bien grasse de ministre tous les mois!

  • 0 Reco 25/02/2013 à 12:59 par Momo

    Même pour un cadre mayen seul avec son enfant c'est impossible de se loger convenablement. Moi ca fait 3 mois que je cherchemais en dessous de 1100 € impossible de trouver.