Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmardi 29 janvier 2013 à 09h37

A peine plus de 300 000 mises en chantier de logements en 2012


Les permis de construire ont baissé de 7,7 % sur l'annéeLes permis de construire ont baissé de 7,7 % sur l'année (©dr)

L'activité a chuté de près de 20 % par rapport à 2011. La baisse, plus marquée en fin d’année, devrait se poursuivre dans les prochains mois.

(LaVieImmo.com) - Les derniers chiffres de la construction confirment, sans surprise, la nette contraction des mises en chantier de logements neufs. Selon le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, 304 234 maisons et appartements neufs ont été mis en route l’année dernière, soit 19,6 % de moins qu’en 2011. Le repli est particulièrement sensible au quatrième trimestre, période au cours de laquelle le nombre de chantiers a chuté de 30,1 % en comparaison annuelle (84 158 unités).

Forte baisse, également, au niveau des permis de construire, dont le ministère indique que 429 851 ont été déposés sur l’ensemble de l’année et 98 874 au seul quatrième trimestre, soit respectivement 7,7 et 24,8 % de moins qu’à la même période un an plus tôt.

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Cité par l’AFP, Michel Mouillart, professeur à l’université de Paris-Dauphine, explique cette baisse par la conjonction de « l'effet de la crise », du « recalibrage du PTZ+ », le prêt à taux zéro, recentré sur le seul logement neuf au début de l’année dernière, et de la disparition annoncée du dispositif Scellier d’aide à l’investissement locatif, remplacé en janvier 2013 par le régime Duflot. Pour 2013, l’économiste prévoit 284 000 mises en chantier dans le neuf environ, loin des 500 000 visés par le gouvernement.

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/01/2013 à 11:27 par bruno

    les prix de vente du neuf sont chers car le prix de la construction m² (et des fonciers) est cher.La Norme BBC est une catastrophe financiere (+15% en moyenne par rapport a du RT2005 NON BBC)
    explications: avec 2 ans d'intervalle, sous RT2005 NON BBC prix d un T3 env 200 000
    aujourdhui env 230000 minimum
    avantage du BBC = 1/2 de la facture chauffage traditionnelle soit env 500€ max par an
    3donc 30.000 / 500 = 60 ans temps de retour
    sans compter lele financement de ces 30000 € supplémentaires...

  • 0 Reco 29/01/2013 à 17:12 par hé-hé

    Il est temps de regarder comment les Allemands s'en sortent pour construire mieux dans les conditions climatiques plus difficiles et au prix 2 fois moins élevé. Quand ça sera en place les logements vont être achetés en direct par ceux qui en ont besoin pour y habiter sans passant par les mains d'investisseurs privés. C'est plus juste, hein ?

  • 0 Reco 29/01/2013 à 10:45 par lucas

    Quand il n'y a plus de confiance, il n'y a plus d'investissement et ça les socialistes ne l'ont pas compris.

  • 0 Reco 29/01/2013 à 10:14 par logique

    "marché" maintenu artificiellement sur les fonds publics. Il aurait fallu laisser faire dès 2007 en stoppant les aides qui n'ont fait que maintenir les prix élevés.