Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmardi 18 septembre 2012 à 16h31

Bâtiment : 35 000 postes pourraient disparaître (FFB)


Emplois et activité ont commencé à laisser des plumes dans le bâtimentEmplois et activité ont commencé à laisser des plumes dans le bâtiment (©Fotolia)

Didier Ridoret, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), prévoit un recul de 2 % en volume d’activité dans le secteur en 2012, année au cours de laquelle le secteur pourrait perdre 35 000 emplois.

(LaVieImmo.com) - « Les craintes restent fortes à l’horizon 2013 », indique d’emblée la dernière note de conjoncture de la FFB. L'optimisme n'est plus dans les secteurs du bâtiment, même si cet été, « dans le logement, le décrochage du neuf a marqué une pause, après les reculs à deux chiffres » du deuxième trimestre, a indiqué le président de la FFB.

Le rebond temporaire devrait donc se solder, d'ici la fin de l’année, par une baisse des mises en chantier de l'ordre de 16,5 %, « aux environs de 340 000 à 350 000 logements commencés, après le score de 421 000 en 2011 », selon le dirigeant.

Vives inquiétudes sur le front de l'emploi

Après l’Union des maisons françaises (UMF), qui annonçait vendredi dernier que 46 000 emplois indirects seraient probablement supprimés dans la maison individuelle, Didier Ridoret chiffre à son tour à 35 000 le nombre de postes qui ne seront probablement plus dans le secteur d’ici à la fin de l’année.

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Tendance à la baisse, également, pour ce qui est de l’amélioration-entretien des logements. La production en volume montre une baisse de 0,5 % au premier semestre 2012 par rapport au même semestre de 2011. La FFB en appelle au gouvernement pour « mettre en œuvre les mesures annoncées lors de la campagne présidentielle et de la conférence environnementale, visant à soutenir le marché ».

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/10/2012 à 12:45 par Monate-turino

    C'est bien ! Il ne restera rien !!!!!!! Il faut voir tous les guignoles employés à rien foutre qui contrôle le contrôle et qui recontrôle les prestataires, c'est hallucinant et en plus c'est d'une fumisterie sans précédant, alors il faut bien que quelqu'un paie l'addition .....