Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmercredi 19 septembre 2012 à 10h10

Investissement locatif : C'est reparti pour un tour !


Un nouveau dispositif fiscal d'apparence attractifUn nouveau dispositif fiscal d'apparence attractif (©Fotolia)

Cécile Duflot détaille dans un entretien au Figaro les contours du futur dispositif d’investissement locatif, qui naîtra sur les cendres du Scellier. Celui-ci sera « plus incitatif fiscalement », promet la ministre du Logement, mais « comportera des exigences sociales renforcées ».

(LaVieImmo.com) - La ministre du Logement en dit plus sur le successeur du Scellier, qui s'achève en toute discrétion à la fin de l'année. Contrairement à ce qui était pressenti, Cécile Duflot dresse le portrait d’un dispositif « plus incitatif fiscalement » que ne l’était ce dernier, du moins cette année, après avoir été victime de « coups de rabot » successifs depuis sa création en 2009. Les investisseurs institutionnels, que le gouvernement souhaite faire participer à l’effort de construction, sont appelés en renfort mais auront leur contrepartie : ils seront donc « orientés vers l'achat de logements intermédiaires, qui seraient mis sur le marché à des prix accessibles et dans des zones sous tension, où il y a manifestement des besoins de logement ». L’objectif est affiché : « Nous visons la construction de 40 000 logements l'année prochaine, alors que le dispositif Scellier ne devrait permettre d'en construire que 30 000 cette année ».

Entre 17 et 20 % de réduction d'impôt

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

La ministre de préciser que le nouveau dispositif aura un « taux de réduction d'impôt (…) compris entre 17 et 20 % de l'investissement ». Un taux supérieur à ceux du Scellier classique dans sa version 2012 (13% sur 9 ans) et du Scellier intermédiaire (17% sur 12 ans, 21% sur 15 ans). Mais on reste cependant loin des 25 % offerts il y a trois ans. Le gouvernement, qui n’a pas encore fini de plancher sur cet après-Scellier, envisage par ailleurs « un bonus (…) pour les bâtiments à très haute performance énergétique », explique Cécile Duflot au Figaro. A l’instar de l’actuel avantage, la durée de la mise en location du bien sera de 9 ans minimum, pouvant aller jusqu’à 12 ans, et « l'investissement ne devra pas dépasser 300 000 euros ». En outre, il figurera parmi les niches fiscales plafonnées à 10 000 euros.

Rompre avec les erreurs du passé

Un « Scellier bis » ? Loin de là, prévient Cécile Duflot, qui déclare que « les erreurs du dispositif Scellier ne doivent pas être reproduites ». Selon elle, cet avantage avait « abouti à construire, dans des zones sans réel besoin, des logements à des loyers trop élevés, qui, pour certains, n'ont pas trouvé preneur, ce qui a mis bon nombre d'investisseurs en difficulté ».

Le futur dispositif comportera, en échange de cette surprenante attractivité, « des exigences sociales renforcées » : les loyers pratiqués devront être « plafonnés et inférieurs de 20% aux loyers du marché ». Ils seront donc très en-deçà des plafonds actuels, prévient Mme Duflot. Pour ce faire, dans un premier temps, l’Etat déterminera les loyers qui serviront de référence, puis des observatoires de loyers prendront le relais, « agglomération par agglomération ». Le zonage du dispositif promet enfin d’être mieux ciblé que ne l’était celui de son prédécesseur : « s'il n'y a pas besoin de logements dans certaines zones, les particuliers investisseurs ne pourront recourir à notre dispositif ».

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/09/2012 à 18:11 par désespérant

    Et ça continue encore et encore....
    Si le marché de l'immobilier est un "vrai" marché n'ayant pas besoin d'être régulé, il faut donc supprimer tous les avantages fiscaux sinon il doit être régulé.

  • 0 Reco 20/09/2012 à 17:39 par -Oo-

    Cette mesure sera un énorme flop et n'a aucune conséquence sur le krach immobilier en cours.
    Le gouvernement veut privatiser les HLMs (et les emmerdes) via une carotte de defisc mais même si les gens sont en général très con, ca ne passera pas.
    Acheter des logements hors de prix, avoir une rentabilité de misère, pour y loger des cas sociaux et uniquement dans certaines villes / banlieues ... aucun intérêt !

  • 0 Reco 20/09/2012 à 17:10 par antoine

    de mieux en mieux..... ou ..

    de pire en pire

    http://www.francetvinfo.f r/les-proprietaires-immob iliers-proposent-des-loge ments-low-cost-pour-repon dre-a-la-crise_143679.htm l

    au lieu de faire baisser le cout du foncier (50% du prix en zone tendu), ces promoteurs n'ont rien trouvé de mieux que de faire du logement d'années 1960: pas d'ascensseur, isolation thermoque et phonique de merde, du préfabriqué, pas de place de parking en sous sol.... et meme pas d'escaleir (faudra une echelle...)

    du grand du grand n'importe quoi! On atteint le sommet de la connerie

    putain mais liberer les terrains BORDEL

  • 0 Reco 20/09/2012 à 17:09 par Onaniste

    encore un duflop

  • 0 Reco 20/09/2012 à 16:34 par antoine

    en tout cas chere enclume, les commerciaux de maisons individuelles vont certainement utilsier cet argument pour faire peur aux quelques rares primos cherchant en ce moment un terrain, et les forcer a acheter un terrain de merde, mal sirtué et hors de prix...

    chers primos, ne vous laissez pas influencés!! de toute facon, a moyen terme, cette reduction du pzt sera benefique et fera baisser les prix des terrains

  • 0 Reco 20/09/2012 à 16:28 par L'enclume

    désolé l'antoine

  • 0 Reco 20/09/2012 à 16:18 par antoine

    aller hop:!

    opn va ssomer a nouveau la classe moyenne

    http://www.toutsurlimmobi lier.fr/ptz-plus-duflot-p ropose-de-changer-les-con ditions-apres-2012.html

    Duflot va reduire le PTZ + dans le neuf!!!

    Duflot engraisse les vieux c.. de vendeurs, les rentiers, et reduit les aides pour la classe moyenne... Car il est evident que les conditions de ressource vont etre drastique.....

    Les gars va falloir demander et tres vite une diminution de votre salaire à votre boss!!!!

    quel foutage de gueule !!!

    Duflot fait les chsoes a lenvers: il fallait en 1ere urgence LIBERER les terraisn pour réduire les prix, puis reduire evendtuellement le ptz + , ET NON PAS l'inverse

    Le marché du neuf va lui aussi se bloquer!!!

    On est gouverner par des bras cassés en mille morceaux!

  • 0 Reco 20/09/2012 à 11:04 par kaiser2003

    "je ne vois pas en quoi le scellier était un mauvais investissement."

    L'avenir le dira, car le Scellier a été vendu très cher

  • 0 Reco 20/09/2012 à 09:31 par jacques51

    je ne vois pas en quoi le scellier était un mauvais investissement.
    Il a couté très cher à l'Etat, mais ceux qui en ont bénéficié se frottent les mains

  • 0 Reco 20/09/2012 à 07:52 par internaute

    Il y aura toujours des naïfs poussés par des commerciaux aux dents longues pour signer des Duflots après les Scelliers ! Et le bon côté des choses c'est qu'au moins ca va faire baisser les loyers ! Un levier de plus pour la baisse de l'immo !

  • 3 Reco 19/09/2012 à 22:06 par kiran

    Ce sera le dispositif duflop. Investir dans des quartiers sensibles et perdre 20% de loyer pour gagner éventuellement 17 à 20% d'impôts c'est vraiment prendre les investisseurs pour des neuneus. Le privé ne financera pas ses HLM. Si il manque d'HLM peut-être devraient-ils revoir les conditions d'attributions beaucoup trop laxistes.
    Avec la hausse de l'imposition et le plafonnement des loyers investir dans le locatif est devenu une grosse erreur. La pénurie et le chômage dans le bâtiment n'en est qu'à ses débuts.

  • 2 Reco 19/09/2012 à 20:20 par Vite

    Retour au nabotisme, il savait contenir le dette et le chômage lui.
    Oh wait...

  • 0 Reco 19/09/2012 à 19:14 par MisterHadley

    Rien que la fiscalité, à l'heure actuelle, dans notre beau pays qu'est la France, est un immense point d'interrogation...

    A mi septembre, on ne sait déjà pas encore vraiment ce que sera l'année 2013 en terme de fiscalité, ni encore moins les suivantes...

    Le temps tourne, il tourne plus que très vite, pourtant, et le temps, comme le dit le vieil adage, c'est de l'argent...

    Nous sommes actuellement en train de perdre tous les attraits que la France avait su maintenir depuis que la "crise" nous aura aussi, comme le reste du monde, pété à la face depuis 2008...

    Et ça sent pas bon du tout, ça, pour un pays comme le notre...

  • 1 Reco 19/09/2012 à 19:08 par MisterHadley

    Leurs électeurs les ont choisis, rappelles toi, c'était il y a seulement quatre mois...

  • 1 Reco 19/09/2012 à 19:05 par antoine

    comme ce gouvernement n'a aucune politique autre que de flatter les non productifs il va pondre toute une serie de lois toutes plus trabiscotees les unes que les autres, ou les investisseurs vont deguerpir car n'ayant aucune visibilite, les locataires futurs n'auront que tres peu d'offres, etc,etc....
    Mais ou va t on chercher ces gens la?

  • 0 Reco 19/09/2012 à 17:24 par MisterHadley

    Le "mal logement" à malheureusement de très longues années, minimum, encore devant lui...

  • 2 Reco 19/09/2012 à 17:22 par MisterHadley

    LE gouvernement actuel n'a de toute façon pas le choix, il n'a pas une thune vaillante pour tenir ses "promesses" intenable...

    Ainsi donc, pour tenter de contenter une partie de l'opinion, celle qu'il n'a pas déjà perdue d'après les sondages qui se confirment tous, il faut donc s'adresser à celles et ceux qui peuvent donc influencer le marché dans un sens comme dans l'autre, à savoir les investisseurs...

    Et les investisseurs, ce n'est pas en les matraquant d'impôts en tout genre, en surtaxes de ceci ou de cela, qu'ils mettront le moindre kopeck pour palier les carences inévitables du gouvernement...

    Il doit donc faire "un scellier bis", ou peu importe le nom, sans même savoir si cela suffira à convaincre les investisseurs de mettre la main à la popoche, vu que l'ensemble du système actuel ne permet absolument aucune visibilité, et sent l'amateurisme et l'improvisation au gré des sondages...

  • 1 Reco 19/09/2012 à 15:42 par arf arf arf

    Le "cas Gibi" ne doit pas être isolé de la maison !!!!

  • 0 Reco 19/09/2012 à 15:30 par Erwann

    Bien parlé Gibi !

  • 0 Reco 19/09/2012 à 15:29 par Gibi

    Franchement, je me marre...Les socialistes qui voulaient mettre fin aux niches fiscales, on le reprend les doigts dans la confiture. Pour ce qui est des futurs acheteurs "loi Duflot", si les prix du neuf se maintiennent (et c'est ce qui risque d'arriver vu les prix auquels les promoteurs ont acheté le foncier...), il va falloir m'expliquer comment les bais... à nouveau vu le plafonnement des loyers (-20% par rapport au loyer du marché) et le plafonnement des revenus des locataires...
    Pour Antoine : un socialo (ou un vert) ça n'a pas de de figure, c'est même à ça qu'on les reconnaît...
    Sinon bon courage aux petits promoteurs régionaux, et à tous les cabinets de defiscalisation adossée à l'immobilier, les mois qui viennent vont être sanglants, foi d'ex agent immobilier qui est bien heureux d'avoir anticipé ce qui se passe depuis un an en cessant son activité de son propre chef...

  • 1 Reco 19/09/2012 à 12:16 par Un pro de la promotion

    Ah ah ah Antoine je me marre je te l'avais annoncé il y a déjà des mois!!!

  • 1 Reco 19/09/2012 à 11:45 par antoine

    Et on engraisse les rentiers aller hop!!

    Duflot fait de la politique de droite pro rentier..... Et bientot le ptz dans l'ancien pour engraisser les vieux c.. de vendeurs......

    quant a la libération des terrains, cest prevu pour.... 2015...

    Quel foutage de gueule quand meme