Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufvendredi 16 novembre 2012 à 18h02

Le Censi-Bouvard prolongé jusqu'en 2016


Le Censi-Bouvard gagne 4 ans de répitLe Censi-Bouvard gagne 4 ans de répit (©dr)

L’assemblée nationale a voté la prorogation de la réduction d’impôt sur le revenu des investissements immobiliers réalisés dans le secteur de la location meublée non-professionnelle (LMNP).

(LaVieImmo.com) - Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2013, les députés ont adopté un amendement déposé par le gouvernement, visant à prolonger de quatre ans la durée de vie du régime Censi-Bouvard, qui devait prendre fin au 31 décembre prochain.

Mis en place en début 2009, le dispositif s’applique aux investissements immobiliers réalisés, principalement, dans des résidences avec services pour étudiants ou personnes âgées, ou des résidences de tourisme. Le taux de la réduction d’impôt est maintenu à 11 % pour les opérations réalisées en 2012.

Attention au choix du gestionnaire

Lors des débats, Jérôme Cahuzac, qui défendait le texte, a fait valoir que l’amendement permettrait de « maintenir une offre de résidences dotées de services » adaptés aux étudiants et personnes âgées, et de créer « de nombreux emplois » dans le secteur du tourisme, tout en contribuant « à l’attractivité touristique de notre pays ».

Simulation LMNP Censi Bouvard
Simulation loi Censi Bouvard

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Le rapporteur général de la commission des finances, Christian Eckert, s’est déclaré favorable à l’amendement, tout en mettant en garde les investisseurs contre le fait que le bien support de l’investissement doit être loué pendant neuf ans pour que la réduction d’impôt joue. « Les éléments qui remontent du terrain montrent que, parfois, des opérations sont conduites avec des gestionnaires défaillants, a-t-il précisé. Il conviendra, par conséquent, d’avertir, sous une forme ou sous une autre, ceux qui souhaitent utiliser ce type de dispositif de l’importance de s’assurer de la qualité du gestionnaire dont la défaillance peut occasionner de nombreuses désillusions ».

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)