Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmardi 26 février 2013 à 10h18

Les ventes de logements neufs ont chuté de 18 % en 2012


Les ventes ont chuté de 28 % au 4è trimestreLes ventes ont chuté de 28 % au 4è trimestre (©dr)

Un peu plus de 86 000 logements neufs ont été vendus l’année dernière dans le pays.

(LaVieImmo.com) - Chronique d’une chute annoncée. Selon les chiffres publiés mardi matin par le ministère de l’Ecologie, 86 212 logements neufs ont été vendus en France l’année dernière, soit 17,9 % de moins qu’en 2011. La tendance est particulièrement marquée au quatrième trimestre, avec une baisse de 28 % en comparaison annuelle (22 178 ventes). La semaine dernière, le promoteur Nexity a estimé que 70 000 à 75 000 logements neufs trouveraient preneur cette année, et non 80 000 comme il l’anticipait jusqu’alors.

Toujours selon le ministère, 86 929 logements neufs étaient en attente d’un acheteur au 31 décembre dernier, soit 23,4 % de plus qu’à fin 2011.

Prix en hausse

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Côté prix, la tendance reste orientée à la hausse, avec des progressions de 1,5 % en glissement annuel sur le segment des maisons individuelles (250 400 € par lot) et de 2,1 % sur celui des appartements (3 861 €/m²). Interrogé par l’AFP, l’économiste Michel Mouillart explique à ce sujet que « la rareté du foncier demeure […] une réalité, au-delà des annonces publiques d'une libération de foncier à prix abordable. Et le renchérissement des coûts de la construction induit par la mise en œuvre des normes écologiques nouvelles pèse lourdement sur les prix de sortie », ajoute-t-il.

Retrouvez tous les logements neufs à vendre en France : cliquez ici.

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/03/2013 à 14:03 par Diassou

    Cet normal
    Prix de reviens au m3 pour le promeuteur 3000€
    Prix de vente 13000 €
    Allez mis duflop laisser vous encore endormire par ces
    Lezard

  • 0 Reco 28/02/2013 à 10:54 par Lacaze

    choisissez des petits promoteurs et vous pourrez négocier le prix à condition qu'il rentre dans un minimum de rentabilité.

    mais négocier avec un promoteur si c'est un petit promoteurs pas les cadors du cac 40 cela me parait tout de même réalisable

  • 0 Reco 27/02/2013 à 18:41 par antoine

    petite correction cher marcus, sur ta correction de ma phrase.. lol

    "ca prouve bien que tout est basé sur l'ofre et la demande Solvable que s'imagine ces memes commerciaux, la plupart étant incompétents car en retard de six mois sur la situation actuelle"

    Merci..

    :)

  • 0 Reco 27/02/2013 à 12:01 par marcus

    "ca prouve bien que tout est basé sur l'ofre et la demande"

    petite correction, pour ne pas tomber dans l'argumentaire d'AI si cher à Antoine....
    tout est basé sur l'offre et la demande SOLVABLE!!!!!!
    d'où l'obligation d'un équilibre à long terme entre le revenus disposnibles et les prix.... ce qui n'est plus le cas depuis prés de 10 ans.

    Oui on a des millions de français qui veulent être propriétaires mais combien sont solvables au prix actuels? c'est de la demande non solvable qui ne soutient rien du tout si ce n'est le discours sur la demande trés forte et l'obligation de prendre une décision dans la minute des agents immobiliers.

  • 1 Reco 26/02/2013 à 16:07 par antoine

    on ne peut rien negocier avec un promoteur au niveau baisse de prix, faut que ca vienne de lui -meme!

    la raison est que les commerciaux des grands groupes n'ont aucun pouvoir: ce sont les boss au dessus qui décident!

  • 1 Reco 26/02/2013 à 16:06 par antoine

    donc si je comprends bien, cher Dramaturgic, tu t'es fait quelque peu "entubé" de 30 000 euros? lol

    et pourtant on vous avait assez prévenu les gars qu'il fallait etre patients

    ahahhaha

  • 1 Reco 26/02/2013 à 16:04 par antoine

    "Expliquez-moi pourquoi l'appartement juste à côté du mien au dernier étage a perdu 30000€ en 3 mois ? "

    ben parce que la demande a baissé tiens lol, et ca prouve bien que tout est basé sur l'ofre et la demande!

    et non pas sur le prix du foncier (certes trop élevé) et les normes, qui sont l'excuse habituelle des promoteurs!

  • 0 Reco 26/02/2013 à 14:53 par hé-hé

    fendard !!! Près de 90 000 logements sont en attente de preneur mais ces gens-là considèrent que le prix n'est pas assez élevé et donc l'augmente !!! )))

    C'est sûr qu'en augmentant le prix ils vont certes les vendre. Bonne chance... )

  • 0 Reco 26/02/2013 à 13:30 par Dramaturgic

    "les prix sont uniquement basé sur les estimations d'offre et de demande" >> Ah bon ?
    Expliquez-moi pourquoi l'appartement juste à côté du mien au dernier étage a perdu 30000€ en 3 mois ? Je précise que notre logement n'est pas encore livré (et donc que c'est une vente en VEFA qu'il s'agit).
    Si les groupes n'avaient pas une marge aussi conséquente, sûrement que les logements se vendraient mieux (la preuve dès que l'appart en question a diminué de 30000€ il a de suite été réservé... et pourtant il est très bien situé et ne présente aucun défauts dans l'agencement des pièces).

  • 0 Reco 26/02/2013 à 12:56 par antoine

    cher Dramaturgic, suffit de leur parler franchement aux promoteurs (commerciaux de grands groupes) Tous sans exception en Ile de France vous diront que les prix sont uniquement basé sur les estimations d'offre et de demande, et ils pointent du doigt certains acheteurs frenetiques qui achetent un appart comme du petit pain.

  • 0 Reco 26/02/2013 à 12:53 par Dramaturgic

    Contrairement au commentaire précédent, cet état des lieux n'a rien à voir avec la ministre du logement, mais est la triste logique du désengagement de l'état pour laisser sous perfusion l'immobilier en France. Tout comme le secteur automobile, il est anormal que les ventes soient liées de façon aussi étroite aux aides de l'état.
    Il est facile de critiquer un gouvernement lorsqu'on choisit de maintenir le nombre de fonctionnaires; mais il est alors contradictoire de pleurer lorsque ce même gouvernement fait tout pour restreindre la dépendance des promoteurs immo ou constructeurs auto...

    Quant à l'alarmisme ambiant concernant la baisse des ventes, ne serait-ce pas à cause de tarifs prohibitifs que les français ne cèdent pas aux lamentations des promoteurs !?
    En toute logique, dès que les taux d'emprunt vont remonter les promoteurs n'auront d'autre choix que d'abaisser leurs tarifs; car sinon ils pourront toujours prendre en otage le employés de BTP, il y a bien un moment où le CAC40 rattrapera les dirigeants et leur fera courber l'échine. C'est à ce moment là que tous les épargnants pourront négocier âprement leur futur bien.

  • 0 Reco 26/02/2013 à 12:48 par antoine

    pfff mais non cest pas la fin du monde! suffit juste qu'ils baissent leur prix, cest quand meme pas la mer a boire!

    Le pb cest que nous les acheteurs on a bien plus de chance d'obtenir une reponse positive en demander a un promoteur de coucher avec leur femme, qu'en leur demandant de baisser leur prix de dingue ! lol

  • 2 Reco 26/02/2013 à 12:16 par hollandissime

    On s'en serait douter! Avec Madame Duflot, l'attila de l'immobilier, on se prépare à une des pires crises du logement depuis la fin de la guerre! Plus aucun investisseur ne veut parier sur l'immobilier. Total: de moins en moins de bailleurs. De moins en moins de logements à louer. heureux aujourd'hui, ceux qui ont un toit. Et plus heureux encore demain ceux qui auront un toit. Le massacre ne fait que commencer.