Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmardi 27 novembre 2012 à 10h12

Logement neuf : La chute


Le logement neuf en berneLe logement neuf en berne (©Fotolia)

Les ventes de logements neufs ont chuté de près de 25 % entre le troisième trimestre 2011 et le troisième trimestre 2012. Pas mieux côté construction, le secteur enregistrant une baisse de 21 % sur cette période.

(LaVieImmo.com) - Le nombre de logements neufs vendus baisse de 24,9 % au troisième trimestre 2012 par rapport au troisième trimestre 2011, tandis que dans le même temps les logements mis en vente reculent de 22,9 %, selon les chiffres communiqués mardi par le ministère du Logement. Au total, seuls 20 500 unités se sont vendues sur cette période. Des chiffres qui corroborent les mauvais résultats publiés mi-novembre par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Les promoteurs pronostiquaient alors un nombre total de transactions à 72 000 unités pour l'année 2012, mettant en avant « l’effondrement des ventes à investisseurs individuels », en baisse de 48 % au troisième trimestre .

Baisse des mises chantier

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

La construction marque elle aussi le pas. Selon le ministère, les mises en chantier de logements neufs laissent en effet voir une chute de 21 % entre les mois d’août et d’octobre, avec seulement 69 001 unités. Le fossé se creuse par rapport au dernier pointage du ministère, en septembre, qui affichait alors -17,6 % sur trois mois. Les permis de construire accordés au troisième trimestre montrent quant à eux un repli de moindre envergure, -6,9 %, portant le total de logements autorisés à 113 418 unités. Par ailleurs, sur douze mois en octobre, le nombre de logements neufs en construction enregistre une baisse de 7,3 %, avec 330 196 unités sorties de terre.

Seul indicateur désormais à la hausse, le nombre de permis de construire octroyés entre novembre 2011 et octobre 2012, qui montre une hausse de 1,6 %. Soit 452 648 nouveaux logements autorisés.

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/12/2012 à 22:21 par yemskam

    Je tablerai pour aux moins 10 ans, avec une perspective de croissance positive régulière du BIP et revenir au triple. Dans le cas contraire, l'état serait purement et simplement « bloqué » pour ne pas dire le mot faillite.

    Il y aura toujours la règle de l'offre et la demande, même si celle-ci n'ai pas respecté forcement par les vendeurs trop gourment causé par le mythe des apprentis sorcier agents immobilier.

    Le volume des ventes resteront très bas, car en excluent une bonne partie de la populaire de la classe moyenne. (Un véritable écosystème financier disparait).

    Ne pas confondre la Demande et Vouloir !!! L'immobilier fonctionne sur un effet domino
    comme les pensions de retraite des anciens et des nouveaux, car elle tient sur beaucoup trop de facteurs économie pour que celle-ci soit résolu par de l’attentisme des vendeurs.

    C’est comme un mécanisme dans horlogerie, il suffit qu’une pièce manque pour que tout le reste tourne à vide !!!

  • 0 Reco 27/11/2012 à 14:44 par Durand

    Et pour ceux qui croient que l'inflation peut poser probleme, demander a votre patron une augmente pour l'annee prochaine, vous verrez qu'il n'y a pas risque de ce cote lool

  • 0 Reco 27/11/2012 à 14:41 par Durand

    En province la chute va etre vertigineuse, garder votre fric au chaud en assurance vie en regardant la chute pendant les 4 prochaines annes.
    Pour ceux qui croient que l'argent en moins securite en assurance vie il se trompe, c,est garantie et defis et sans frais pour les assurances en ligne. L'etat viendra toujours au secour des banque/assurance sinon ce serait la guerre civile direct, alors que les prix le l'immo peuvent chuter tranquillement....

  • 0 Reco 27/11/2012 à 14:15 par MisterHadley

    Effectivement, 3 à 5 ans de baisses sévères sur les logements disponibles, puisque comme igloo le dit, "du jamais vu"..!

    BIG pénurie en perspective, et comme la loi de l'offre et de la demande s'impose TOUJOURS d'elle-même...

    Emballez, c'est pesé..!

    Hé hé...

  • 1 Reco 27/11/2012 à 13:41 par Igloo

    T'inquiète Antoine, tout est fait au contraire pour provoquer une baisse. c'est même plutôt bien joué d'un point de vue politique. Les 3 mois ne servent qu'à donner un peu de pain aux lobbys, à peu de frais, car même avec les ventes de neuf s'écroulent. Du jamais vu. Arrivé en mai 2013, plus de Scellier, plus de PTZ, les niches fiscales immo rabotées, le chômage au plus haut, les taux d'intérêt qui ne peuvent plus baisser... Bon courage à ceux qui pensent que l'immo va encore monter. On est parti pour 3-5 ans de baisse sévère.

  • 1 Reco 27/11/2012 à 12:57 par marc19

    Vous avez quand même pas cru au père noël ......................... .
    Faut se réveiller .
    Duflot écolo , elle veut surtout garder son job , le reste elle sen fout .

  • 0 Reco 27/11/2012 à 11:12 par Durand

    Hollande est une larve, il maintient des avantages fiscaux scellier pour tous ces vieux pote boomer 68 ard plein aux as de grosse retraite et d,immobilier locatif, fallait pas voter pour un traitre les gogo hihhi
    Allez les jeunes francais vous saigner au travail et payer des gros impots pour ces grosses crevures qui defiscalisent hihihihi

  • 0 Reco 27/11/2012 à 10:14 par antoine

    Il est parfaitement HONTEUX que Duflot prolonge de trois mois el Scellier, mais absolument pas le PTZ qui lui sera baissé!

    C'est la preuve formelle que Duflot roule pour les investisseurs riches et les rentiers, et non pas pour aider les primo-accedants comme vous et moi!

    En somme, cette gauche est PIRE que la droite!

    HONTEUX!

    Message modéré 28/11/2012 à 16:17