Immo Neuf
LaVieImmo.com
Immo Neufmercredi 8 août 2012 à 10h05

Nouvelle baisse d'activité dans la construction


Les professionnels n'anticipent pas d'amélioration prochaineLes professionnels n'anticipent pas d'amélioration prochaine (©dr)

Le secteur a connu en juillet son plus mauvais mois depuis le printemps. Les entrepreneurs ne se montrent guère optimistes pour les mois à venir.

(LaVieImmo.com) - La conjoncture dans la construction continue de se détériorer. L’enquête réalisée par la société de services d'information financière Markit, dévoilée cette semaine, montre que le secteur a connu en juillet son plus fort taux de contraction depuis trois mois : l’indicateur phare de l’étude, l’indice désaisonnalisé PMI, est passé en un mois de 44,6 à 38,3 ; il était de 38,1 au mois d’avril et de 37,4 – un plus bas depuis la crise de 2009 – en février. Cela fait maintenant dix mois d’affilée que l’indice évolue en deçà des 50 points, considérée comme la limite entre une croissance et une contraction de l’activité.

Baisse soutenue de l’activité logement

Simulation Duflot
Simulation loi scellier

Calculez votre économie d'impôt en quelques clics !

Ce repli « résulte […] d’une nouvelle diminution du volume des nouvelles commandes, tendance reflétant, selon les entreprises de BTP françaises, le resserrement budgétaire chez leurs clients ainsi que le faible nombre d’appels d’offres », explique Markit. Si la situation est plus particulièrement critique au sein du secteur de la construction de locaux à usage industriel et commercial (l’indice correspondant est tombé en un mois de 43,8 à 36,3), « les entreprises interrogées signalent également une baisse soutenue de l’activité logement » (indice de 38, en baisse de près de 6 points et au plus bas depuis cinq mois).

Les perspectives d’activité à douze mois restent mal orientées. Avec un indice de 40,8, en baisse de cinq points sur un mois, le degré de pessimisme des entrepreneurs est au plus haut depuis la fin de l’hiver dernier. Une situation que Markit rapproche de la « conjoncture difficile ainsi [que] la faible demande en projets de construction ».

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/08/2012 à 18:58 par dagoba11

    pas sur que les entrepreneurs réduisent tant que ça leur marge.
    ils vont demander un effort supplémentaire au entreprise du BTP.
    au lieu de couler maintenant, ça sera dans 6 mois

    j'ai bosser dans le btp lors de la première crise et je peux te dire que nos marge en tant qu'entreprise de second oeuvre ont fondu. résultat, il fallait plus de chantier pour avoir un CA moindre et je parle pas de la rentabilité

  • 0 Reco 08/08/2012 à 16:21 par hé-hé

    de la marge de la marge de la marge... toutes ces marges commerciales de chacals qui en profite au passage se retrouvent dans le prix final que les gens ne peuvent plus payer. Quoi ? Les constructeur vous expliquerons que c'est le prix du terrain ? Ne croyez pas trop ! Le prix du terrain se calcule en fonction du prix du mètre carré, le maximum de m2 constructible moins le coût de la construction. Donc voilà ! Au prix actuel "du MArché" qui a toujours raison ça ne peut pas se construire... Quittez la France c'est le meilleur moyen d'acheter, laisser les vieux cons qui gardent leur mètres carrés vides CREVER sans en avoir moindre rente. Après ça se vendra aux enchères, après le bon gros krach !