Paris 1
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 4 avril 2016 à 18h42

La rénovation des Halles aura coûté 4 fois plus cher que prévu


Canopée des Halles : un des plus vieux quartiers de Paris refait peau neuve
Canopée des Halles : un des plus vieux quartiers de Paris refait peau neuve
Canopée des Halles : un des plus vieux quartiers de Paris refait peau neuve (©Eric Feferberg - AFP)

Cette semaine marquera une date dans le gigantesque et coûteux chantier des Halles au coeur de la capitale : l’inauguration... du toit du deuxième plus grand centre commercial de France. Et il n’y a pas que le toit qui aura coûté plus cher que prévu.

(LaVieImmo.com) - Inaugurer un toit peut paraître ridicule, mais vu son architecture, on comprend pourquoi la maire de Paris Anne Hidalgo fait le déplacement demain pour marquer le coup. On l’appelle la Canopée, une sorte d’immense feuille métallique qui recouvre le Forum des Halles. À la manœuvre, deux architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti, sélectionnés en 2007 pour leur projet qui voit enfin le jour : plus de 8 années se sont ainsi écoulées avant l’inauguration de ce toit gigantesque.

Il faut dire que la fameuse Canopée est colossale ! Une structure aussi grande que la place des Vosges, et quasiment aussi lourde que la Tour Eiffel (7.000 tonnes d’acier auront été nécessaire). Ce toit immense dont la couleur jaunâtre fait déjà polémique est aussi entièrement vitré pour laisser passer la lumière du jour.

Sur le chantier on appelle cela des écailles de verre, il en aura fallu 18.000 au total. Et ce toit ne se contente pas de recouvrir le centre commercial, il va aussi abriter dans ses deux ailes 6.000 m² d’établissements et d’équipements culturels.

La rénovation des Halles, un gouffre financier...

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Derrière ce défi architectural et technique se cache un autre enjeu, tout aussi colossal. En effet, la rénovation des Halles est un véritable gouffre financier, ou presque. Estimée au départ autour de 120 millions d’euros, la construction de la Canopée aura finalement coûté deux fois plus cher ! Sans parler des 400.000 euros par an qui seront nécessaires pour l’entretien.

Rien d’étonnant à en croire une association de riverains, qui affirme que des géants comme Bouygues et Eiffage ont refusé le chantier dès le départ étant donné la complexité de la structure. Et il n’y a pas que le toit qui aura coûté plus cher que prévu. Pour l’ensemble du chantier des Halles, la facture totale à été quasiment multipliée par 4, passant d’environ 250 millions d’euros à près d’1 milliard aujourd’hui.

... et un défi logistique

Le chantier des Halles est un véritable défi logistique dans sa vie au quotidien, et à fortiori quand le site est en travaux. C’est déjà la plus grande gare souterraine d’Europe : 750.000 passagers y transitent tous les jours, via 3 lignes de RER et 5 lignes de métro. Sans parler des passants qui circulent dans le quartier : 300.000 personnes quotidiennement dont la moitié dans le centre commercial.

C’est dans ce contexte quasi unique au monde qu’il a fallu mener ces travaux avec en plus une contrainte de taille : travailler en "site occupé" autrement dit sans interrompre les activités sur place.. À ce point délicat que le calendrier et la facture ont évidemment filé rapidement.

D’ailleurs, si la fameuse Canopée est inaugurée cette semaine, l’intégralité du chantier, lui, ne sera terminée qu’en 2018.

Marie Coeurderoy - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/04/2016 à 08:54 par marc19

    Si c'était leur propre argent , ils y regarderaient de plus prés .
    C'est lamentable ces gestions à l'emporte pièce . Des incompétents notoires .


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...