Paris 12
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 21 novembre 2013 à 09h38

Paris 12e : "Au-delà de 1 M€, les appartements avec défauts ont du mal à partir"


Erice Maraninchi, directeur Barnes Est Parisien
Erice Maraninchi, directeur Barnes Est Parisien
Erice Maraninchi, directeur Barnes Est Parisien (©dr)

Eric Maraninchi, directeur Est Parisien Barnes, nous parle du marché des beaux appartements dans le 12è arrondissement.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché des biens d'exception dans le 12è ?

Eric Maraninchi : Le marché est soutenu pour cette catégorie, c’est-à-dire principalement des très beaux deux pièces vendus entre 500 000 et 800 000 euros. Au-delà de 1 million d’euros, les appartements avec défauts ont plus de mal à partir. Pour ces derniers, les délais de vente vont de 2 à 6 mois.

Quels secteurs marchent le mieux dans le 12è ?

Eric Maraninchi : Ce ne sont pas forcément les endroits réputés les plus cotés qui se vendent le mieux, je pense au quartier Arsenal, Bastille, ou le long de l’avenue Daumesnil. Dans ces beaux secteurs, de trop nombreux propriétaires ont tendance à surcoter leurs biens - à 10 000 €/m² voire plus. En revanche, les quartiers limitrophes du 11è arrondissement ont le vent en poupe. Les prix, plus abordables, sont compris entre 8 000 et 9 000€/m².

Quelle est votre clientèle ?

Eric Maraninchi : Nous avons essentiellement deux types de clientèles : des particuliers déjà propriétaires d’un appartement et qui le revendent, bénéficiant d’un crédit-relais pour acheter plus grand et mieux placé. Mais nous avons aussi une clientèle composée d’anciens locataires, désireuse de délaisser des loyers souvent démesurés, pour se procurer un bel appartement. Bien souvent il s'agit de cadres supérieurs, de 35-45 ans, qui choisissent le 12è pour des raisons « philosophiques », laissant volontairement de côté les beaux quartiers de l’ouest parisien.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/11/2013 à 13:35 par Robert

    Ah, toujours et encore la propagande des loser locataires qui jettent un loyer par les fenêtres :

    "désireuse de délaisser des loyers souvent démesurés, pour se procurer un bel appartement"

    il manque la suite : se procurer un bel appartement à prix encore plus démesuré, avec des frais de mutation démesurés qui dépassent largement des années de loyer (même démesuré).


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...