Paris 13
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 20 septembre 2012 à 10h00

Paris 13ème : "Les vendeurs restent sur des prix élevés"


L'agence Futur Transactions, dans le 13ème
L'agence Futur Transactions, dans le 13ème
L'agence Futur Transactions, dans le 13ème (©dr)

Christian Mallet, responsable de l’agence Futur Transactions, nous parle du marché immobilier du 13ème arrondissement. « Les prix se maintiennent dans le 13ème arrondissement, même s’il y a très peu d’acquéreurs », selon l'expert.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier dans le 13ème ?

Christian Mallet : Il est un peu bloqué en ce moment. Les délais de vente sont un peu plus longs, les biens peuvent se vendre parfois en plus de trois mois, tandis que ceux à des prix trop élevés ne partent pas. Globalement, les vendeurs restent sur des prix élevés, alors que les acheteurs attendent la baisse. Pour autant, le marché n'est pas vraiment baissier. Les prix se maintiennent dans le 13ème arrondissement, même s’il y a très peu d’acquéreurs.

Quels sont les quartiers qui marchent le plus ?

Christian Mallet : La Butte aux Cailles ou la limite avec le 5ème arrondissement, par exemple autour du square René-Le-Gall, sont particulièrement recherchés. Dans ces quartiers, les prix atteignent les 8 500 euros par mètre carré, et peuvent parfois monter jusqu’à 10 000 euros le mètre. Dans le "quartier asiatique", moins recherché, les prix sont plus abordables : compter 6 500 euros le mètre carré en moyenne.

Quelle est la clientèle type du 13ème ?

Christian Mallet : Aujourd’hui, ce sont les personnes qui ont des liquidités qui achètent. Principalement les séniors. On voit très peu de jeunes, ou alors sur de petites surfaces. Ces biens de petite taille sont intéressants pour l’investissement locatif , marché qui reste soutenu en ce moment.

Quelques transactions récentes ?

Christian Mallet : Nous avons vendu un bien de 30 m² en étage, dans le quartier Vergniaud, pour 265 000 euros - frais d’agences compris. A la station de métro Glacière, un bien de 69 m² avec cave et parking s’est vendu 530 000 euros. Pour ce qui est des grandes surfaces, enfin, nous avons en agence un bien de 99 m² à vendre 775 000 euros dans le secteur Olympiades.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/09/2012 à 11:53 par quittons la France

    et laissons ces rentiers et boomers avec leurs reves de plus-value et de retraite délirante et in-finançable...a quoi bon bosser toute une vie si c est c est pour se priver pendant 40 ans car on a un crédit au taquet à rembourser pour un bien qu'un 68 ards nous a vendu à prix d or...un prix completement déconnecté de la réalité économique de ce pays...68 ares qui vu les dettes qu il nous laisse nous privera de retraite le jour venu...bref, laissons les sangsues se sucer entre elles...rira bien qui rira le dernier.

  • 0 Reco 21/09/2012 à 11:49 par bientot la cata

    Quand une catégorie structurellement nette vendeuse devient la principale source d'acquéreurs...

  • 0 Reco 21/09/2012 à 11:21 par Pas tout à fait d'accord

    "même s’il y a très peu d’acquéreurs"
    Ah bon ? Je croyais qu'à Paris, il y avait 20 acquéreur pour 1 vendeur ?
    Ah, on ne parlait pas des acquéreurs SOLVABLES à ce niveau de prix...
    " Aujourd’hui, ce sont les personnes qui ont des liquidités qui achètent. Principalement les séniors".
    Quand un marché est à ce point atone qu'une catégorie structurellement nette vendeuse devient la principale source d'achat...
    Grosse gamelle en vue à Paris, je ne vous raconte pas la banlieue et encore moins la Province...

  • 1 Reco 20/09/2012 à 17:13 par Onaniste

    Il n'y a plus que les chinois qui payent cash pour blanchir l'argent gagné au black, pour acheter ces épaves thermiques

  • 0 Reco 20/09/2012 à 15:07 par Confucius

    Vous inquiétez pas, c'est déjà fini, le Dufflot et le PTZ+ ne changeront rien à l'affaire! Sans PVs potentielles le marché est mort.

  • 0 Reco 20/09/2012 à 10:28 par antoine

    laissez les faire.. plus dur sera leur réveil...

  • 0 Reco 20/09/2012 à 10:08 par Roukam

    Deux exemples de ventes non datés pour essayer de sous entendre que le marché peut repartir. Bon ca sent la cata...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...