Paris 15
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 1 juin 2011 à 16h07

3,5 Mds€ pour le "Pentagone" français


Le "Pentagone" français devrait arriver en 2014
Le "Pentagone" français devrait arriver en 2014
Le "Pentagone" français devrait arriver en 2014 (©dr)

Le ministère de la Défense lançait en juillet 2009 une compétition architecturale pour la construction de son nouveau siège, sur le site de Balard dans le 15ème arrondissement de Paris. Il a dévoilé hier la maquette de son « pentagone » qui regroupera 9 300 personnes en 2014.

(LaVieImmo.com) - Une façade blanche à strates horizontales alternant transparence et opacité, des bâtiments sur pilotis répartis autour de patios, une vaste toiture en pans métalliques inclinés, voilà le projet architectural du futur bâtiment qui abritera le ministère de la Défense. Trois agences d’architectes ont travaillé à la conception du « pentagone » français. Nicolas Michelin pour la partie centrale du site et le bâtiment principal du ministère. Jean-Michel Wilmotte pour les quatre locatifs de bureaux sur la corne Ouest. Et enfin, Pierre Bolze de l’Atelier pour la rénovation des bâtiments de l’ancienne cité de l’Air.

Un projet « emblématique »

Le pentagone sera destiné à regrouper autour du ministre et de son cabinet, les états-majors des trois armées et les services centraux du ministère, notamment la Direction générale de l’armement (DGA) et les services du secrétariat général pour l'administration répartis en douze emprises actuellement. 9 300 personnes seront ainsi répartis sur 420 000 mètres carrés. Le nouveau site permettra de dégager « une recette exceptionnelle de 600 millions d'euros », précise le ministère. L'opération est « un élément clé de la réforme du ministère et un projet emblématique de la nouvelle politique immobilière de l'état », ajoute t-il.

3,5 milliards d'euros

Le montant total du contrat s’élève à 3,5 milliards d’euros entre 2014 et 2041. Ainsi, pendant 27 ans, la redevance annuelle moyenne est évaluée à 130 millions d’euros hors taxe. Elle comprend notamment les coûts de construction, les frais financiers, l'entretien et la maintenance des bâtiments, les réseaux informatiques, les services divers comme le jardinage, la restauration, le nettoyage et le gardiennage.

Le chantier doit débuter en 2012 et le déménagement du ministère dans le bâtiment central est prévu fin 2014.

Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/06/2011 à 16:23 par pongolo

    à comparer aux quelques dizaines de millions d'euros charitables pour les petits agriculteurs victimes de la sécheresse ....
    cherchez l'erreur (à rajouter à cela tout le fric englouti pendant 10 ans en Afghanistan pour le résultat que l'on sait ...)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...