Paris 15
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 10 octobre 2013 à 09h30

L'immobilier résiste dans le 15è


Vue sur le 15ème où les ventes immobilières résistent
Vue sur le 15ème où les ventes immobilières résistent
Vue sur le 15ème où les ventes immobilières résistent (©Wikimédia Commons / Hispalois)

Les prix baissent légèrement et les ventes résistent dans le 15è. Mais l'arrondissement demeure hors de portée de nombreux primo-accédants.

Le plus grand arrondissement de Paris résiste plutôt bien à la crise. A 8 680€/m² au deuxième trimestre 2013, ses prix affichent une baisse contenue de 1,60 % sur un an selon les notaires parisiens. Cette légère baisse permet au marché de se maintenir : du côté de Century 21, on enregistre une légère hausse des ventes par rapport à l’année dernière.

Les acheteurs ? « Principalement de particuliers avec un gros apport. Les primo-accédants ont pour leur part du mal à émerger en ce moment, tandis que la part d’investisseurs est en baisse », explique Johan Boixel, conseiller en immobilier chez Century 21 Action Pierre.

Le 15è est, à l’instar de nombreux arrondissements de la capitale, hétérogène en termes de prix. Du nord au sud, compter un écart pouvant dépasser les 1 000€m/². « Le quartier le plus cher du 15ème arrondissement reste incontestablement le quartier de Grenelle suivi par celui de Necker à 9 000 €/m². Les quartiers de Javel et Saint-Lambert affichent, quant à eux, un prix moyen inférieur à 8 500 €/m² », indique Marché-immo.com, le site du Crédit Foncier.

Quelques transactions récentes (Century 21, FAI)

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

  • - Studio de 11,54 m² en rez-de-chaussée, Charles Michels. Prix de vente : 123 000€.
  • - Appartement deux-pièces de 46m², rue Meillac, quartier Cambronne. Prix de vente : 420 000€.
  • - Appartement trois-pièces de 61,22 m², avec 34 m² de terrasse, rue des Nouettes. Prix de vente : 480 000€.

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/10/2013 à 21:33 par nan mais allo

    Mais nan l'immobilier dans le quinzième résiste a la pluie et auvent, pour ce qui est des prix, ils baissent comme à peu près partout ailleurs en France...

  • 0 Reco 11/10/2013 à 18:24 par R.A.B

    Y a un début et une fin !

  • 0 Reco 11/10/2013 à 18:22 par R.A.B

    @Roberta, j'approuve votre analyse !!! C'est le métier des groupes de pression (lobby)

  • 1 Reco 10/10/2013 à 15:43 par Roberta

    Oui c'est cela, ceux qui ont fait des plus value sur leur achat il y a 10 ans, tentent en vain de suivre le mouvement, mais tout cela est train de retomber comme un soufflé...c'est juste que ce secteur manque cruellement d'observateur totalement indépendant et de vraies stat.

  • 0 Reco 10/10/2013 à 11:32 par hé-hé

    quand les primos sont écarté depuis un moment les riches peuvent toujours continuer à se jongler en changeant d'un appart à l'autre, tant mieux pour l'Etat qui en touche des sommes monstres à chaque transaction... on aura moins d'impôts à payer !

  • 0 Reco 10/10/2013 à 10:40 par AI paris 15

    Oui oui on sait ca résiste car les seules ventes qui s'effectuent se font de pigeons à vendeurs cupides, ou sur des petites surfaces, ou des biens de grandes qualités....autant des ventes anecdotiques....

    Tous les observateurs de terrain savent que le marché ne résistent pas vraiment....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...