Paris 15
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 3 mars 2011 à 15h24

Le "Pentagone à la française " menacé par... un dépôt de bus !


Le "Pentagone à la française" pourrait être retardé par la révion du PLU
Le "Pentagone à la française" pourrait être retardé par la révion du PLU
Le "Pentagone à la française" pourrait être retardé par la révion du PLU (©dr)

Le futur édifice abritant le siège du ministère de la Défense, à Balard, pourrait être menacé par une disposition du PLU. Celui-ci prévoit en effet l’aménagement « d’un garage pour les transports publics » sur une partie de ce terrain, selon une information du Canard enchaîné que rapporte Le Parisien.

(LaVieImmo.com) - Ce sont des considérations d’urbanisme sur un dépôt de bus qui pourraient bien retarder la mise en chantier du futur ministère de la Défense, dans le 15ème arrondissement de Paris. La RATP et la mairie de Paris ont prévu, selon Le Parisien, de déplacer des bus temporairement sur une partie du site du ministère. « Nous avons besoin de cette parcelle dans le cadre du vaste réaménagement du centre bus voisin de la Croix-Nivert », déclare la mairie, citée par le quotidien. Ainsi, « pendant le chantier, les bus doivent être déplacés temporairement, pendant deux ans, sur le site de Balard, c’est indispensable. Cette réserve était connue depuis longtemps ». D’où la nécessité pour la mairie de procéder à une révision du document d’urbanisme avant toute construction. Mais cette procédure, qui durera un an au minimum, est de fait «  rigoureusement incompatible avec le calendrier prévu par la Défense qui envisage de déposer les demandes de permis de construire début juillet », précise le quotidien.

L'agacement du maire du 15ème

Du côté du ministère, on tient à rassurer : « Les délais seront tenus », déclare au Parisien le délégué général chargé du regroupement de la Défense à Balard. Celui-ci précise que la question du PLU est encore en attente d’une réponse de la mairie, il indique que « la RATP s’étant désistée, la servitude n’a plus lieu d’être et une modification partielle des règles d’urbanisme est matériellement possible rapidement ». Un chassé-croisé qui agace Philippe Goujon, député-maire UMP du 15ème : « Cette polémique est ridicule, que vaut un dépôt de bus en comparaison d’un des projets les plus importants pour la France ? »

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...