Paris 17
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 19 mai 2011 à 09h05

"La hausse des prix immobilier ralentit dans le 17ème"


Jean-Philippe Château, de l'agence Lafrêt JPC Immobilier, dans le 17ème arrondissement
Jean-Philippe Château, de l'agence Lafrêt JPC Immobilier, dans le 17ème arrondissement
Jean-Philippe Château, de l'agence Lafrêt JPC Immobilier, dans le 17ème arrondissement (©dr)

Jean-Philippe Château est responsable de l’agence Laforêt JPC Immobilier, rue de Lévis, dans le 17ème arrondissement. Pour LaVieImmo.com, il décrit un marché « très tendu », sur lequel les biens trouvent preneur très rapidement.

(LaVieImmo.com) - Craignez-vous un blocage du marché ?

Jean-Philippe Château : Le marché parisien dans son ensemble est très tendu, c’est certain, mais de là à parler de blocage… Cela me paraît un peu excessif. Le besoin et la demande de logements restent très forts. Et si la tendance à la raréfaction de l’offre que l’on constate depuis le début de l’année dernière s’est confirmée au premier trimestre, les transactions se font toujours très rapidement - parfois en quelques heures à peine.

Dans un marché plutôt favorable aux vendeurs, quel conseil donnez-vous à ce qui cherchent à acheter ?

Jean-Philippe Château : La période est compliquée pour les acheteurs, qui ont un choix forcément limité du fait de la faiblesse de l’offre, et doivent accepter de prendre une décision très rapidement après avoir visité un appartement, sous peine de voir la vente leur échapper… Nous conseillons généralement à nos clients d’établir une liste la plus précise possible de ce qui est indispensable pour eux, et de ce qui est plus accessoire, les points sur lesquels ils sont prêts à faire des concessions… Cela peut concerner des points très variés, de l’étage au degré d’ensoleillement, en passant par l’ampleur des travaux qu’ils sont prêts à entreprendre. Cela étant dit, le choix des acheteurs reste avant tout déterminé par leurs capacités financière…

Selon les derniers chiffres des Notaires, les prix de l’immobilier dans le 17ème arrondissement ont progressé de 15 % sur un au quatrième trimestre 2010. Quelle évolution avez-vous constaté depuis le début de l’année ?

Jean-Philippe Château : La question des prix est toujours délicate… Entre le quartier des Epinettes [dans le secteur de la Fourche, NDLR] et celui des Ternes, à proximité de l’Etoile, il y a un monde ! Pour faire court et schématique, disons que les prix dans l’arrondissement s’étagent entre 6 500/7 000 euros du mètre carré pour les biens les moins biens situés, jusqu’à plus de 10 000 euros aux abords du parc Monceau ou l’avenue des Ternes. Quant à l’évolution des prix depuis le début de l’année, il est indéniable que la tendance reste orientée à la hausse, mais sur des rythmes très inférieurs à ceux observés en 2010. La hausse des taux pesant sur la capacité d’emprunt des ménages, on peut facilement imaginer que cette tendance au ralentissement va se poursuivre dans les prochains mois.

Propos recueillis par François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...