Paris 17
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 8 mars 2011 à 12h28

Un élu du 17ème se fait entendre sur l'association Macaq


L'élu demande des comptes aux ex-occupants du 24, rue de la Banque
L'élu demande des comptes aux ex-occupants du 24, rue de la Banque
L'élu demande des comptes aux ex-occupants du 24, rue de la Banque (©dr)

Jérôme Dubus, conseiller Nouveau Centre du 17ème arrondissement, vient d’adresser un courrier à l’adjoint au maire PS en charge du logement, Jean-Yves Mano, au sujet de l’association Macaq. Cette dernière s'était vue résilier son bail après avoir sous-loué à une entreprise le logement quelle squattait.

(LaVieImmo.com) - L’association Macaq Troubadours - dont le but est de dénoncer le mal-logement -, a fait récemment parler après avoir reconnu qu’elle pratiquait la sous-location du logement qu’elle squattait, au 24, rue de la Banque, dans le 2ème arrondissement de la capitale. L’immeuble a par la suite été repris en gestion par Paris Habitat. La mairie a alors assuré qu’il serait mis fin au bail de cette association, un collectif en lutte contre le mal-logement à Paris « dont certains de ses membres sont proches de Bertrand Delanoë », rapporte Le Parisien.

Des précisions sur la résiliation

Jérôme Dubus, conseiller NC du 17ème, ne compte pas en rester là. Par cette missive adressée à l’adjoint au logement, Jean-Yves Mano, par ailleurs président de l’office HLM Paris Habitat, celui-ci déclare : « Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir préciser les calendriers et modalités de cette procédure de résiliation », cite le quotidien.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/03/2011 à 13:47 par Delanoé-menteur

    Paris Habitat OPH : ou est la transparence ? Quelle différence avec l'époque de Tiberi ?

    Le 24 rue de la Banque, un immeuble racheté par le principal bailleur HLM parisien, et donc comptabilisé dans le nombre de logements financés par la Mairie de Paris.
    Pourtant, à ce jour, aucun mal-logés ne s'est vu attribuer de logement a cette adresse, et pour cause, aucun logement n'est livré.

    Et que penser de la convention signée par Paris-Habitat permettant le relogement des adhérents de l'association Macaq si proche du Maire de Paris.
    Ou est la transparence dans les attributions ? quelle différence avec Tiberi.

    Halte a la corruption !

  • 0 Reco 08/03/2011 à 17:21 par lorène1978

    En fait on a voulu faire confiance à cette association (Macaq Troubadours) ? mdr


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...