Paris 19
LaVieImmo.com
BureauBureaulundi 29 novembre 2010 à 11h01

L’investissement en immobilier commercial se redresse


L'immobilier de bureaux séduit toujours autant les investisseurs
L'immobilier de bureaux séduit toujours autant les investisseurs
L'immobilier de bureaux séduit toujours autant les investisseurs (©dr)

Durant les neuf premiers mois de l’année 2010, l’investissement en immobilier commercial a retrouvé des couleurs, avec un volume en hausse de 49 %, par rapport à la même période en 2009. Les fonds engagés ont représenté plus de 7,1 milliards d’euros, selon une étude de BNP Paribas Real Estate.

(LaVieImmo.com) - La banque note que l’immobilier de bureaux représente la plus grande part des engagements au cours des neufs premiers mois de l’année 2010, avec 60 % du volume total investi. « Parmi les transactions les plus importantes, figure l’acquisition par Hardstone de la tour CB 16 à La Défense pour un montant de près de 200 millions d’euros », cite le groupe. L’Île-de-France obtient un volume d’investissement très important au troisième trimestre 2010, avec 2 milliards, chiffre qui monte à quatre milliards d'euros entre janvier et septembre 2010. Les transactions notables de l’année dans la région ont porté sur « l’immeuble Berges de Seine à Issy-les-Moulineaux et l’immeuble A2 situé dans le 19ème arrondissement de Paris (ZAC Claude Bernard) pour un montant global de 190 millions d’euros. Par ailleurs, AEW a acquis dans le Quartier Central des Affaires de Paris l’immeuble Richelieu Vivienne pour un montant de 122 millions d’euros », indique BNP Paribas RE.

Entrepôts et locaux d'activité délaissés

Les commerces, considérés comme une « classe d’actifs résistante et peu soumise aux aléas de la conjoncture économique », ont également été privilégiés par les investisseurs, avec 23 % des engagements au cours des trois premiers trimestres 2010. Entre 2000 et 2009, les montants investis n’étaient que de 11 %. Les entrepôts et locaux d’activité restent délaissés des investisseurs, ce qui laisse un niveau de vacance élevé dans ce secteur. L’année 2010, bien que globalement positive, « reste fragile et ciblée aux actifs sécurisés », conclut le groupe.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...