Paris 2
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 20 décembre 2012 à 10h01

Les acquéreurs en quête de l'investissement sûr dans le 2ème


Façade d'un immeuble du 2ème arrondissement
Façade d'un immeuble du 2ème arrondissement
Façade d'un immeuble du 2ème arrondissement (©Mossot/Wikimedia Commons)

Le marché du 2ème arrondissement s’est resserré : les prix de mise en vente ne baissent pas réellement, les vendeurs restant réticents à ajuster les tarifs.

(LaVieImmo.com) - A l’instar des arrondissements centraux de la capitale, les biens se font rares dans le 2ème. Un arrondissement qui fait face à « une demande structurellement supérieure à l’offre », explique Nathalie Naccache, responsable d’agences Century 21 Fortis Immo. Ciblées par les investisseurs, en quête d’un placement sécurisé ou misant sur une plus-value, les petites surfaces partent plus volontiers : « Au-delà de 60 m², les biens ont du mal à partir », estime Stéphane Deng, directeur de l’agence ERA.

Mais les grands vainqueurs sont les biens « zéro défaut ». En clair, ceux situés au deuxième étage, dans un bel immeuble et bien placés, voire avec une vue dégagée. Le plus recherché dans le 2ème ? « Le produit sûr, sans gros défaut majeur », résume Nathalie Naccache.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Globalement, « les délais s’allongent, les vendeurs n’ont pas conscience de la baisse des prix », explique-t-on chez ERA. Affichant 9 640€/m² en moyenne au 3ème trimestre selon les notaires parisiens, les tarifs du 2ème se distinguent par une amplitude importante : autour de 10 000€/m² du côté de Montorgueil ou tout simplement dans un bel immeuble pierre de taille ; « plus proche des 8 000€ vers Sentier », précise Nathalie Naccache.

Quelques transactions réalisées par Century 21 :

  • - Sentier, Réaumur : Rue Saint-Joseph. 2 pièces de 21 m2 au sol, 12 m2 carrez. Au 4ème sans ascenseur. Beaucoup de charme. Joli pied à terre ou investissement locatif. Prix de vente = 162 000€.
  • - Montorgueil : Rue Montorgueil. 2 pièces au 5ème sans ascenseur. Belle copropriété du 18ème. Produit de qualité, bien distribué, très clair. Rare. Surface de 34 m2. Prix de vente : 363 000€.
  • - Châtelet/Les Halles : Bd de Sébastopol. 3 pièces de 96 m2. Type loft au 6ème avec asc : volume, clarté et originalité. Achat en Résidence Principale. Prix de vente : 925 000€.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 18/01/2013 à 20:05 par OlivierPajeot

    J'échange parfois avec certains Magistrats et j'ai honte de voir comment une minorité de notaires escroqueraient ou abuseraient de gens en détresse !
    ET le pire, on m'indique que quand les magistrats sont saisis, vous négocié vite fait bien fait pour préserver votre réputation?
    J'ai vraiment honte de voir que l'on vous réserve toujours le monopole sur de simples cessions de biens immobiliers, des successions et autres divorces.
    Un monopole qui n'existe nulles parts ailleurs et qui vous assurent des revenus de plusieurs centaines de milliers d'euros, à la barbe du petit peuple !
    Une chasse gardée, avec pour beaucoup une seule finalité .... que de faire du fric et encore du fric !
    Alors même que d'autres professions juridiques, toutes aussi respectables crèvent de faim ! .... Que font leurs représentants ?
    Et ceux qui sont honnêtes - parmi Vous - ferment aux dires de tous, bien trop souvent les Yeux ...
    Bravo la Corporation et Vive les SOUS-SOUS !!!

  • 0 Reco 22/12/2012 à 11:25 par Gros pigeon bien gras

    Oui les mots "investissement","plus-va lues" sonnent désormais très creux dans le perspectives du marché actuels...mais un gros pigeons se lève chaque matin à Paris!

  • 0 Reco 21/12/2012 à 17:04 par hé-hé

    "en quête d'une plus-value"... cherche et tu trouveras !!! certes, certes. Repeat after me : L'immobilier ne baisse JAMAIS !!!

  • 0 Reco 20/12/2012 à 11:55 par Pigeons

    « une demande structurellement supérieure à l’offre »

    Forcément, le deuxième arrondissement a été la proie à la création de bureau ou autre local commercial en tout genre ces dernières années...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...