Paris 2
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 20 janvier 2011 à 16h54

Paris : Le squat du 24, rue de la Banque était sous-loué


L'immeuble squatté, en face de la Bourse
L'immeuble squatté, en face de la Bourse
L'immeuble squatté, en face de la Bourse (©dr)

L’association Macaq, qui occupe en vertu d’un bail précaire l’immeuble du 24, rue de la Banque, dans le 2ème arrondissement de Paris, a mis trois étages de l’immeuble en sous-location à une société de production audiovisuelle. Une pratique illégale et qui ternit un peu plus l’image des squatters engagés.

(LaVieImmo.com) - « Ces procédés, outre leur illégalité, ne révèlent pas un grand sens de l’éthique », selon Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris chargé du logement, cité par Libération. Alors que les collectifs DAL et Jeudi Noir se sont succédé dans les lieux, cette association est la seule à avoir pratiqué la sous-location. Ainsi, « durant plusieurs semaines, la société de production audiovisuelle Mandarine a pu bénéficier de locaux à des prix défiant toute concurrence », révèle le quotidien. L’association Mouvement d'animation culturelle et artistique de quartier (Macaq) s’est expliquée sur le sujet, en indiquant que « cette sous-location, entre juillet et septembre dernier, nous a rapporté 8 500 euros, qui nous ont permis de payer une partie des charges très lourdes liées à l’immeuble », a déclaré Julien Boucher, son directeur.

« On s’est trompés »

Le maire (Europe Ecologie) du 2ème arrondissement, Jacques Boutault, a déclaré quant à lui avoir « fait preuve de tolérance à l’égard de Macaq pour qu’elle gère l’immeuble de façon responsable. On s’est trompés », relate le quotidien. Le porte-parole du groupe UMPPA au Conseil de Paris a déploré dans un communiqué « la gestion de cette association et les liens qu’elle entretient avec la Ville de Paris ». L’élu demande ainsi « fermement à la Ville qu’elle revoit ses liens avec cette association ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/01/2011 à 02:02 par Jean-gaston

    Cet argent a t il vraiment servi à payer les charges relatives à l'occupation de l'immeuble? Cela est très douteux et il est plus vraisemblable que cela ait été reversé aux responsables de Macaq sous forme de salaires. Il faut à ce sujet une enquête journalistique digne de ce nom. Merci.

  • 0 Reco 22/01/2011 à 13:47 par brise d'automne

    Dans sa défense MACAQ ( dans Libération.fr ) explique qu'il violait la loi, mais pour une bonne cause : l'équilibre des finances - les leurs !
    ça rappelle certaines explications de politiques.

  • 0 Reco 20/01/2011 à 18:19 par MisterHadley

    Surtout venant d'une association "a but non lucratif", j'imagine...

    Je note également "Europe Ecologie"...

    Ah, ces "associations", hein...

    Tsss...

  • 0 Reco 20/01/2011 à 17:10 par milord

    Ca critique le systême, ça donne des conseils,... et on réalise qu'ils profitent encore plus du système que les autres... Pitoyables...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...