Paris 3
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 30 août 2012 à 10h02

Le 3ème arrondissement, toujours prisé mais plus raisonnable


La mairie du 3ème arrondissement
La mairie du 3ème arrondissement
La mairie du 3ème arrondissement (©Wikimedia)

Tour d'horizon de l'immobilier de l'un des plus petits et des plus anciens arrondissements de Paris, où le mètre carré s'échange en moyenne dans une fourchette de 9 500 à 11 060 euros.

(LaVieImmo.com) - Arrondissement central de la rive droite de Paris, le 3ème est à la fois l’un des plus petits et les plus chers de la capitale. En moyenne, le mètre carré s’y négociait à 10 000 euros au premier trimestre 2012 (le dernier pour lequel les données des Notaires sont disponibles), en hausse de près de 5 % en comparaison annuelle. Comme dans les autres arrondissements, la tendance récente y est au tassement, voire à la légère baisse, seuls les biens irréprochables continuant de se vendre rapidement au prix demandé. Crise économique oblige, « les acheteurs sont toujours présents, [mais] ils sont moins nombreux, et plus exigeants que l’année dernière », comme le constate Christine Pelosse, fondatrice du chasseur immobilier Homelike Home (voir interview ci-contre).

Si son bâti est quasi-intégralement composé d’immeubles anciens, souvent rénové ou en cours de modernisation, le 3ème se décompose en quatre quartiers aux profils bien distincts :

Arts-et-Métiers

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

De loin le plus industrieux des quatre quartiers de l’arrondissement, celui des Arts-et-Métiers reste le plus abordable, malgré un prix toujours en très forte hausse. En moyenne, il faut compter 9 500 euros du mètre carré dans le coin, soit 14 % de plus qu’il y a un an. « L’effort d’amélioration et la rénovation des logements se poursuit et se répercute encore de manière significative sur les prix », explique le Crédit Foncier dans une note sur le quartier. Certains immeubles sont encore loin d’être remis à neufs, attention à ne pas les surpayer…

Les Enfants-Rouges

Ce quartier, qui s’étend de la place de la République à la rue du Poitou et du boulevard du Temple à la rue du Temple, concentre certains des monuments et équipements phares de l'arrondissement. Pêle-mêle, on citera le Carreau et le square du Temple, qui borde la Mairie, et le marché des Enfants Rouges, l’un des plus célèbres de la capitale. En moyenne, le m² dans le coin se négocie 10 380 euros, en hausse de 2,6 % sur un an. Le Crédit Foncier note que « les flambées de prix des dernières années ne semblent plus de mise », mais que « l’intérêt suscité par [le] quartier perdure, que ce soit auprès des acquéreurs ou des investisseurs ». Christine Pelosse, elle, constate que les acquéreurs ont « tendance, depuis quelques mois, à se reporter vers les 10ème et 11ème arrondissements voisins, qui sont certes un peu moins prestigieux, mais plus abordables, et pour des prestations somme toute comparables... ».

Les Archives

Avec les Enfants-Rouges, le quartier des Archives est le plus prisé de l’arrondissement. Le plus cher également, avec un mètre carré à plus de 11 000 euros, en hausse de 9,4 % sur un an. Mais même Le Marais a des limites, et les agents immobiliers du quartier s’accordent pour dire que la demande est moins forte qu’il y a quelques temps…

Saint-Avoye

Voisin des Archives, ce petit quartier est le moins peuplé de l’arrondissement. Très recherché, principalement les appartements des rues Rambuteau et du Temple, il a eu tendance à être surcoté et connaît une baisse de prix certes limitée, mais qui tranche avec le dynamisme encore affiché par les zones voisines. Il faut compter en moyenne 9 720 euros/m², soit près de 4 % de moins qu’il y a quatre ans.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/08/2012 à 14:14 par Immondice Immo

    "Certains immeubles sont encore loin d’être remis à neufs, attention à ne pas les surpayer…"

    à 9500€/m² en moyenne, oui faites bien attention à ne pas "surpayer" !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...