Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 2 décembre 2014 à 10h48

15 à 20 % des loyers parisiens pourraient baisser


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - 15 à 20 % des loyers parisiens devraient être revus à la baisse du fait de la mise en place du dispositif d’encadrement issu de la loi Alur, au premier trimestre de l’année prochaine. C’est ce qu’indique Sabine Baiëtto-Beysson, présidente de l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap), dans un entretien à Capital.fr. Les logements concernés seront « essentiellement des petites surfaces de 15 à 20 mètres carrés », précise la responsable. Et d’ajouter qu’une proportion comparable de loyers pourrait, « potentiellement », être revue à la hausse, sans chiffrer l’ampleur de la révision ni préciser le type de logements le plus susceptibles d’être concernés.

Lire également : L'encadrement des loyers arrive (doucement) à Paris >>

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/01/2015 à 18:09 par Kiwala

    "Essentiellement des petites surfaces", dont le loyer va devoir baisser, soit les biens locatifs qui demandent proportionnellement l'investissement le plus élevé ! Et qui manquent déjà le plus à Paris !
    Si c'est comme ça qu'on veut favoriser le logement étudiant à Paris, eh bien, je crains que ça ne soit loupé d'avance : quel "investisseur" immobilier va vouloir encore investir à perte dans de petites surfaces parisiennes, qui demandent souvent à être rénovées de fond en comble à l'achat, puis remises en état à chaque départ de locataire, soit tous les 2-3 ans environ, puisqu'on sait que le turn-over des logements étudiants est bien plus important que celui des logements familiaux ?
    Et quel investisseur procédera encore à des rénovations de qualité pour de petites surfaces, déjà coûteuses à l'achat, plus coûteuses aussi, proportionnellement, en travaux, quand, déjà, la rentabilité actuelle est minimaliste ?
    Pauvres étudiants, pauvres jeunes ! Ils vont devoir se contenter désormais de petites surfaces rénovées n'importe comment – celles qui seront rénovées correctement seront réservées aux propriétaires occupants.
    Et les acquéreurs potentiels, comme on le sait, ne manquent pas, français ou étrangers.
    Ou va-t-on bientôt, aussi, nous interdire de revendre des petites surfaces à de futurs propriétaires occupants ???

  • 2 Reco 18/12/2014 à 19:22 par Fredb

    ou stagner, esprit simpliste....

  • 3 Reco 15/12/2014 à 21:06 par jérome

    15 à 20% des loyers vont baisser!! wouauuauauauuauauauuaua ca cest une bonne nouvelle...... ca veut dire qu 80 à 85% des loyers vont monter! ahhahahahahhahahhaha

  • 0 Reco 05/12/2014 à 19:10 par Nico

    Gaston a raison!

  • 1 Reco 04/12/2014 à 09:34 par Robert

    Des taux bas, mais des prix hauts donc au final....

  • 2 Reco 03/12/2014 à 14:58 par MisterHadley

    A rien...

    Mais d'après "gaston", tout ça n'existe pas, c'est juste un truc inventé par les fameux "lobbies"...

    Ha ha ha ha ha..!!!

    En plus, l'encarement des loeyrs qui va donc amener une augmentation de 15 à 20% d'entre eux, c'est assez drôle, finalement, non..?

    Qu'en pense le "docteur" en économie..!?

    :D

  • 0 Reco 02/12/2014 à 12:38 par Friand

    Pas terrible ce système.
    Je ne voyais pas l'encadrement des loyers comme ça.
    Les loyers médians et moyens utilisés pour encadrer les loyers ont été calculés à partir de loyers déjà surévalués...
    On ne fait donc que déplacer le problème.
    Ca sert à quoi ??


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...