Paris
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemercredi 3 février 2016 à 18h47

En 2022, une forêt de mille arbres surplombera le périphérique


Un immeuble pont au-dessus du périphérique parisien prévu en 2022
Un immeuble pont au-dessus du périphérique parisien prévu en 2022
Un immeuble pont au-dessus du périphérique parisien prévu en 2022 (©Mairie de Paris)

Cet incroyable projet s'est distingué dans le cadre de "Réinventer Paris", un des concours d’architecture les plus ambitieux du moment en Europe. Si le calendrier est respecté, il devrait voir le jour en 2022.

(LaVieImmo.com) - Un immeuble pont au-dessus du périphérique! C’est l’incroyable projet qui vient de remporter, dans sa catégorie, le concours "Réinventer Paris" lancé il y a plus de deux ans par Anne Hidalgo. L’été dernier, 372 projets portés par des architectes et des start-up du monde entier avaient été déposés à la suite du lancement fin 2014 de cet "appel à projets urbains innovants" destiné à dessiner le Paris de demain. Mais seuls 22 ont été retenus.

L’objectif? Réinventer une vingtaine de sites parisiens, pour qu’ils deviennent des modèles de la ville du futur en matière d’architecture, de nouveaux usages, d’innovation environnementale et de co-construction.

Imaginé par deux architectes, le Japonais Sou Fujimoto et le Français Manal Rachdi, "Mille arbres" s’est distingué parmi les 17 candidats qui s’étaient proposé de repenser le site Pershing situé Avenue de la porte des Ternes (17e arrondissement) et aujourd’hui sous-valorisé.

Ce site sera au cœur de l’opération de renouveau de la Porte Maillot, lieu stratégique du Grand Paris, reliant le quartier central des affaires à La Défense. "Mille arbres" représente un investissement de 550 millions d’euros. Sa livraison est prévue en mars 2022.

Les projets de "Réinventer Paris" représentent un investissement privé de plus de 1,3 milliard d'euros et rapporteront 565 millions d'euros de recettes à la Ville, principalement par la vente du foncier.

Un petit village flottant

Le projet prévoit la construction de 127 logements (en accession, sociaux et intermédiaires), des bureaux d’une superficie totale de 27.589 m² répartis entre deux immeubles indépendants, un hôtel 4 étoiles de 250 chambres, une gare routière ultra-moderne sur deux niveaux mais également un pôle enfance composé d’une grande plaine de jeux couverte et d’ateliers sur le thème de la biodiversité.

C'est une "véritable forêt qui constituera un petit village flottant", s’est réjouie la maire de Paris sur son compte Twitter. Et le projet mérite bien son nom, car ce sont bien 1.000 arbres qui vont être plantés au-dessus du périphérique: 391 sur la toiture, de manière à reconstituer un village dans la forêt, tandis que 503 autres, au premier niveau, dessineront un parc. Deux patios comporteront au total 106 arbres.

Selon leurs créateurs, ils contribueront à masquer la dernière frontière de Paris, en même temps qu’ils créeront un rempart contre la pollution.

"Ce projet, nous l’avons souhaité hybride et écologique. Tout d’abord, c’est un concept innovant d’immeuble ville, une ville verticale, une densité écologique. C’est une réponse urbaine et un bâtiment unique à l’échelle du site (…), un nouveau projet qui prendra la responsabilité de désenclaver et de connecter Paris à sa banlieue par le franchissement", a déclaré Manal Rachdi, du cabinet OXO Architectes.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...