Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 7 octobre 2008 à 17h53

Forte baisse des transactions dans l'immobilier ancien en IdF


(LaVieImmo.com) - « Baisse de plus de 10% » des transactions, « fort ralentissement de la hausse des prix »: la dernière note de conjoncture des Notaires de Paris – Île-de-France ne laisse guère planer de doute sur l’état de santé du marché immobilier francilien.

Tous types de logements confondus, les Notaires ont recensé un total de 43 132 transactions en Île-de-France au troisième trimestre 2008, contre 48 099 un an plus tôt. Soit une baisse de 10.3% du volume des ventes. Dans le détail, ces chiffres, qui confirment la tendance déjà observée au cours du premier trimestre, oppose le secteur de l’ancien, qui enregistre une baisse de 12% et « tire le marché vers le bas », à celui du neuf, en hausse de 2.4%.

Nette baisse des transactions dans l’ancien

Dans l’ancien, les ventes d’appartements, qui ont représenté 60% du volume global à l’échelle de la région au deuxième trimestre, accusent une baisse de 12.4%. C’est à Paris que la correction est la plus sévère, avec un ajustement de 15.5% en comparaison annuelle, contre -12.1% en Grande couronne et -10% en Petite couronne. Même scénario sur le segment de la maison individuelle, en baisse de 10.5% dans la région - dont -11.8% en Grande couronne et -6.5% en Petite couronne.

Dans le neuf, ce sont les appartements qui soutiennent la tendance, en hausse de 10% en Île-de-France. Dynamique en Grande (+13.9%) et Petite couronne (+9.4%), le marché s’est fortement contracté à Paris, qui enregistre une baisse de 18.9%. Les ventes de maisons individuelles neuves, peu significatives en nombre, ont chuté de 34.8% dans la région.

Evolutions contrastées des prix, Paris fait de la résistance

En termes de prix, les Notaires observent que « la hausse a continué de ralentir au deuxième trimestre », hormis à Paris, où le segment des appartements enregistre une nouvelle accélération. Selon les indices Notaires-Insee, les prix des logements collectifs ont ainsi progressé de 2.4% sur trois mois à Paris au deuxième trimestre, à 6 580 euros le m², contre une hausse de 1.1% au premier trimestre. En revanche, ils n’ont progressé que de 0.4% en Petite couronne (3 860 euros/m²) et ont même reculé de 0.5% en Grande couronne (2 990 euros/m²). Ce phénomène se traduit, en rythme annuel, par une hausse des prix de 10.1% à Paris au deuxième trimestre, contre +9.4% au premier trimestre), de 4.1% en Petite couronne (contre +5.2%) et de 2.1% en Grande couronne (contre +3.7%).

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...