Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 30 juillet 2010 à 11h07

Immobilier ancien : Hausse des ventes de 58 % en IDF


Paris toujours en tête dans la hausse des prix de l'ancien
Paris toujours en tête dans la hausse des prix de l'ancien
Paris toujours en tête dans la hausse des prix de l'ancien (©dr)

La tendance est à la hausse en Ile-de-France pour les ventes de logements anciens. Une hausse de 58 % est enregistrée par les notaires d’Ile-de-France entre mars et mai 2010, par rapport à la même période en 2009. Mais elle s'accompagne également d'une hausse des prix.

(LaVieImmo.com) - Avec un volume de transactions qui s’élève à 35 700 unités entre mars et mai 2010, les ventes dans l'ancien progressent de 58 % par rapport à la même période, l'année précédente. Elles s'accompagnent d'une hausse globale des prix pour le logement ancien, Paris et sa banlieue compris.

Hausse de 5,1 % des prix en IDF

Pour l’Ile-de-France, les notaires établissent une augmentation des prix de vente dans l’ancien de 5,1 % en rythme annuel sur la même période. Paris se place sans surprise en première position, avec une progression de 7,2 %. Les petite et grande couronnes enregistrent tout de même respectivement 5,4 et 3,1 % d’augmentation. L’analyse trimestrielle (mars-juin 2010) indique une hausse de 1,9 % sur l’ensemble de la région, soit 0,2 % de plus que le cycle précédent.

L’étude fait ressortir également le maintien de la disparité entre les ventes de maisons et d’appartement. « Sur un an, la hausse des prix en région est de 6,0 % pour les appartements et de 3,4 % pour les maisons ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/09/2010 à 08:50 par poilagratter

    constater à nouveau des hausses sur quelques mois après deux années de forte baisse des transactions et des prix ne veut pas dire forte reprise mais petit rééquilibrage....ensuit e, Paris n'est pas toute la France et reste un marché atypique de pénurie....enfin à 30 min de RER de Paris vous avez une maison de 180 m² avec jardin et piscine pour le prix d'un 60 m² à Paris....question de choix...

  • 0 Reco 30/07/2010 à 16:06 par copleboss

    Pas le choix la population active ne peut habiter que sur Paris, en province il n'y a plus d'emploi sauf si vous parvenez à intégrer la fonction publique ou l'association locale mais bonjour les salaires...

  • 0 Reco 30/07/2010 à 15:09 par Check Speer

    La question est plutôt : se retiré du marché ou bien de Paris?

  • 0 Reco 30/07/2010 à 14:41 par Lancelot

    Avec 150 000 euros d'apport, je constate que je ne peux m'acheter un petit deux pièces potable en région parisienne qu'en m'endettant lourdement pour au minimum 20 ans ! Bref, " cramer " mon apport ne me permettra même pas de faire une acquisition raisonnable.
    Mon choix est fait : je me retire pour un bon moment du marché.

  • 0 Reco 30/07/2010 à 14:22 par Fido

    A vérifier qd même car tous les acteurs de l immobilier ont intérêt a nous faire croire a une réelle reprise et a nous faire peur. Dites a une population que le pays va très mal, et le pays ira encore plus mal.

  • 0 Reco 30/07/2010 à 12:22 par copleboss

    ah ouais quand meme, hausse de 60% des transactions, hausse de 7,2% des prix...qui a parlé de crise?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...