Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 16 avril 2009 à 15h28

Immobilier : MeilleursAgents plus pessimiste que les Notaires


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Le prix du m² à Paris a reculé de plus de 7 % au premier trimestre 2009, selon la dernière édition du baromètre MeilleursAgents.com, rendue publique jeudi. Le courtier, qui se dit volontiers « plus pessimiste que les notaires », prédit une accélération de la tendance et confirme son hypothèse d’une chute « de l’ordre de 15 % » sur l’ensemble de l’exercice.

En moyenne, le m² d’un logement parisien se négociait à 6 016 euros le mois dernier*, contre 6 173 euros en février, indique MeilleurAgents. Soit une baisse de 157 euros, ou 2,54 % en un mois. C’est dans les « grands » arrondissements de la rive droite que l’ajustement est le plus sévère, avec des baisses de l’ordre de 8 % dans le 17ème (6 466 euros), le 20ème (4 805 euros) et le 16ème (7 068 euros). La rive gauche, qui faisait encore preuve de résistance en début d’année, a fini par flancher et affiche, sur le trimestre des replis compris entre 2,8 % pour le 6ème (9 722 euros/m²) et 4,3 % pour le 7ème arrondissement (8 917 euros).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Un double décalage La correction n’est donc pas que substantielle, elle est aussi généralisée. « Pourquoi tant d’observateurs continuent-ils d’affirmer que la baisse des prix parisiens est encore très modérée et n’affecte pas tous les quartiers ? », se demande MeilleursAgents. La réponse est double. Tout d’abord il existe un décalage des informations dans le temps. Ainsi, la baisse des prix de 1,9 % au quatrième trimestre annoncée la semaine dernière par la chambre des Notaires de Paris Île-de-France reflète « les prix de marché formés au troisième trimestre 2008 lors de la signature des promesses de vente », à une époque où la baisse était encore modérée… « Six mois plus tard, la situation a changé, la baisse est forte et générale », explique le courtier. Un second décalage existe, entre les prix affichés et les prix réels des ventes, signe que les attentes des vendeurs ne sont pas encore au diapason de la réalité du marché. Pas encore…

-15 % sur l’année, reprise possible dès l’été Sur l’ensemble de l’année, MeilleursAgents.com estime que les prix baisseront d’environ 15 %. Soit trois fois plus qu’attendu par les notaires. « Notre baromètre indique déjà un repli de plus de 7 % dès le premier trimestre », explique le courtier, qui refuse de croire que la correction serait déjà terminée. Deux raisons à cela : la poursuite de la détérioration de l’environnement économique – « les prix ne peuvent pas monter en période de croissance négative et de forte hausse du chômage » - et la forte chute du nombre de transactions, « actuellement 30 à 40 % inférieurs aux années précédentes, signe, a priori, que la baisse des prix n’est pas terminée ».

Qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas parce qu’il tient un discours aussi tranché que MeilleursAgents.com croît au krach immobilier. Celui qui n’hésitait pas le mois dernier à évoquer un retournement comparable à celui du début des années 1990 (cliquez ici), estime en effet aujourd’hui que « plus la correction sera rapide, plus le marché reprendra des couleurs en termes de volume et de rapidité des transactions ». Les prix pourraient ainsi se stabiliser dès le troisième trimestre 2009. Le mois de mars porterait d’ailleurs les germes de ce renouveau, « avec des ventes réussies en moins d’un mois et avec peu ou pas du tout de négociation ».

L’ajustement serait aussi rapide qu’il est marqué… Les six prochains mois le diront.

E.S.

*Les chiffres sont calculés sur la base des promesses de vente signées par les 150 agences immobilières partenaires de MeilleursAgents.com

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...