Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 30 mars 2012 à 17h03

Immobilier : Paris n'en a pas fini avec la baisse des prix


Les prix au m² pourrait redescendre à 8 100 euros à fin mai
Les prix au m² pourrait redescendre à 8 100 euros à fin mai
Les prix au m² pourrait redescendre à 8 100 euros à fin mai (©dr)

Les Notaires prédisent une accélération du mouvement de baisse des prix des logements dans la capitale. Le nombre de vente, lui, commence à reculer.

(LaVieImmo.com) - Et si l’immobilier parisien devenait abordable ? Un jour après le groupe MeilleursAgents, la Chambre des Notaires de Paris- Île-de-France a fait le point vendredi sur la situation de l’immobilier dans la capitale. Le principal enseignement de la note est que le niveau des prix, qui a déjà reculé de 0,6 % d’octobre* 2011 à janvier 2012, devrait continuer de reculer dans les prochains mois.

Sur la base des promesses de vente signées dans les études parisiennes, les Notaires estiment ainsi que le mètre carré se négociera en moyenne dans une fourchette de 8 100 à 8 200 euros à la fin du mois de mai prochain. Si cette projection se réalise, le prix moyen de vente aura alors baissé de 1,7 à 2,9 % par rapport aux 8 340 euros observés à la fin du mois de janvier, et de 3,4 % en cumulé depuis le mois de novembre de l’année dernière, quand il culminait à 8 390 euros.

Déjà moins de ventes...

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Malgré cette baisse, les prix des appartements à Paris restent encore très nettement supérieurs à ceux qui se pratiquaient l’année dernière à pareille époque. L’écart se réduit néanmoins progressivement : à fin janvier, la hausse du prix moyen en comparaison annuelle n’était « plus que » de 12 %, contre près de 15 % à fin décembre et 17 % un mois plus tôt.

Côté transactions, les Notaires constatent les premiers essoufflements des effets de la réforme de la fiscalité sur les plus-values immobilières. Décidée à l’automne dernier et entrée en vigueur le 1er février, celle-ci a dopé artificiellement le nombre de ventes au cours des derniers mois, les investisseurs et les propriétaires de pied-à-terre cherchant à les vendre avant de tomber sous le coup de la nouvelle fiscalité, plus contraignante. « Les premiers indicateurs dont nous disposons pour le mois de février 2012 montrent que le nombre de ventes s’inscrit de nouveau en baisse par rapport à février 2011 », indique la note. Quelle que soit l’ampleur de cette baisse, le retournement de tendance devrait être brutal, puisque la variation annuelle du nombre de transactions était encore de 33 % à la fin du mois de janvier (11 200 ventes d’appartements entre le 1er novembre et le 31 janvier, principalement des petites surfaces situés dans le cœur de l’agglomération, contre 8 400 à la même période de l’année précédente). Confirmation le mois prochain, dans la prochaine note de conjoncture de la Chambre.

*Les indices de prix et nombres de transactions sont calculés sur trois mois. « octobre » correspond donc à la période allant de août à octobre 2011, « mai » de mars à mai 2012, etc.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/04/2012 à 01:48 par antine

    je dirais plutot mdr.... que complexé

  • 1 Reco 02/04/2012 à 23:48 par cocoyalex

    :-) A ce que je vois ci-dessous, les provinciaux/banlieusards sont toujours aussi complexés...PTDR

  • 0 Reco 02/04/2012 à 16:43 par antoine

    cest bien résumé cher "Ecoutez-moi j'ai raison" et je suis 100% d'accord

  • 1 Reco 02/04/2012 à 16:00 par Ecoutez-moi j'ai raison

    De toutes façons Paris n'intéresse plus grand monde aujourd'hui... Dépassée par le dynamisme des métropoles des nouvelles puissances, elle est condamnée à une muséification programmée, attirant provinciaux et étrangers en week-end et en vacances, et n'abritant en son sein qu'une population mi retraitée mi boboisée, considérée à travers le monde comme prétentieuse, inculte, impolie et incapable de prononcer trois mots en Anglais. Triste fin pour l'ancien centre du monde. Rideau.

  • 0 Reco 02/04/2012 à 15:10 par tamere

    Doriandoy

  • 2 Reco 01/04/2012 à 12:41 par Pas tout à fait d'accord

    Eh oui ! Il fallait être stupide pour s'imaginer qu'une ville de 2 millions d'habitants serait peuplée exclusivement de millionnaires pouvant et voulant payer 8000 euros le m2.

  • 2 Reco 31/03/2012 à 12:40 par Doriandoy

    Mes ouvriers me le disent tous les matins : La baisse!

  • 1 Reco 31/03/2012 à 12:00 par antoine

    si ca baissee lentement, cest a cause des pripios, qui pour la plupart sont ou des vieux cons, ou des jeunes pretentieux pliens de mauvaise foi: ils savent que cest surevalué, mais parce que le voisin vend aussi cher, il ne veut pas vendre moins:

    mais va bien falloir quils les baissent leur putain de prix tot ou tard, sils veulent vendre un jour!

  • 1 Reco 31/03/2012 à 00:18 par Manu

    Tiens on n'entend plus les défenseurs de "l'immobilier ca fait que monter"... accrochez vous les gars, les médias ont relayé l'info, elle ne va pas tarder à craquer cette bulle !

  • 0 Reco 30/03/2012 à 23:43 par Friand

    Ouai ben va falloir attendre 2 années de baisse pour que ça vaille le coup.

  • 1 Reco 30/03/2012 à 18:43 par orzel

    Dans tous les articles sur les notaires, on ne sait jamais si ils parlent des compromis ou des actes notaries. Par ex "il y aura probablement moins de ventes en fevrier". C'est le nombre d'actes notaries qu'ils ont pas encore comptes (pourquoi?), ou ils attendent 3 mois pour donner le nombre de compromis effectivement confirmes..???

  • 2 Reco 30/03/2012 à 17:39 par Gerard

    Tant mieux, pourvu que ça continue, et pourvu que ça baisse sec à Paris !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...