Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 5 août 2008 à 16h15

Investir : Le charme de l'ancien dans le 2ème arrdt


(LaVieImmo.com) - Le coeur de Paris attire une clientèle en quête de biens de qualité. Pour ceux qui sont prêts à se lancer dans des travaux, le Sentier offre de belles opportunités.

L'offre de logements dans le 2e est restreinte. Du fait de la petite taille de cet arrondissement du centre de Paris, bien sûr, mais aussi parce que de nombreux bureaux, entrepôts et ateliers y sont installés. Le mètre carré dépasse 7 000 euros. « L'un des principaux atouts de cet arrondissement est sa desserte : où que l'on soit, on n'est jamais à plus de dix minutes d'une station de métro ou de RER », remarque Frédérique Masson, responsable de l'agence Laforêt Immobilier rue Montmartre.

Les acquéreurs ne pouvant s'offrir le luxe de résider dans le 1er arrondissement ont tendance à se reporter sur le secteur limitrophe. La qualité de l'habitat y est comparable, mais les prix sont un peu moins soutenus. Rue de La Michodière, à proximité du métro Quatre-Septembre, un trois-pièces de charme de 69 m2, avec double séjour et cuisine américaine, est parti pour 460 000 euros.

Du côté de Montorgueil, l'ambiance est plus bobo. Le quartier a connu ces dernières années un engouement spectaculaire. Il attire une clientèle à la fois d'étrangers, d'acquéreurs découragés par les prix du Marais et de jeunes primo-accédants aidés par leur famille. Rue Tiquetonne, une Italienne s'est offert un pied-à-terre de 32 m2 très lumineux, au quatrième étage avec ascenseur d'un bel immeuble en pierre de taille, pour 255 000 euros. Elle envisage de le louer à des touristes et peut en espérer de 300 à 400 euros par semaine. Dans la même rue, un Espagnol a fait l'acquisition d'un deux-pièces de 38 m2 avec un balcon de 6 m2 pour 350 000 euros. Récemment réaménagée, la partie piétonne de la rue Montmartre est de plus en plus prisée. Au premier étage d'une jolie copropriété, un 59 m2 en parfait état a été cédé pour 7 620 euros le mètre carré. Mais les prix diminuent lorsqu'on se dirige vers les Grands Boulevards.

A mesure que les ateliers de confection se font plus rares dans le Sentier, le quartier prend de la valeur. « Si l'on ne craint pas les travaux, c'est sans doute le secteur où les opportunités sont les plus nombreuses », estime Thierry Faure, responsable de la Boutique de l'Immobilier. On trouvera ainsi de grandes surfaces à rénover pour moins de 6 000 euros le mètre carré. La principale difficulté réside dans le stationnement : « Beaucoup ont renoncé à la voiture ou laissent leur véhicule dans un parking éloigné », affirme Frédérique Masson. Résultat : les places dans des garages sécurisés se monnaient au prix fort, jusqu'à 25 000, voire 30 000 euros

Muriel Breiman

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...