Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 23 avril 2015 à 12h14

L'immobilier à 7 920€/m² à Paris, en baisse de 3 % sur un an


La capitale reste sur la pente descendante
La capitale reste sur la pente descendante
La capitale reste sur la pente descendante (©dr)

Les prix dans la capitale restent sur la pente descendante, un mouvement qui s'est « légèrement accéléré », selon la note de conjoncture des Notaires d'Ile-de-France.

(LaVieImmo.com) - En-dessous des 8 000 €/m2 depuis fin 2014, le baromètre des prix continue de descendre. Désormais, compter 7 920 €/m2 dans la capitale en février*. La tendance s'est donc « légèrement accélérée », selon la note de conjoncture d'avril, laissant voir -2,9 % sur un an. Même si le recul est de « 1,2 % de novembre 2014 à février 2015 et 0,8 % en données corrigées des variations saisonnières, ce qui atténue le recul en cette période de l'année », tempèrent les notaires.

Un repli moins fort pour les maisons

L'Ile-de-France reste elle aussi baissière : autour des -2 % en rythme annuel, « pour les appartements comme pour les maisons ». Parallèlement, les ventes continuent à s'essouffler dans la région : -15 % pour les appartements à Paris ou dans l'Essonne, voire -26 % dans les Hauts-de-Seine, tandis que le Val-d’Oise se stabilise (-1 %) et le Val-de-Marne se permet même une légère hausse : +2 %. Globalement, le repli reste « un peu moins sévère pour les maisons (-10 %) que pour les appartements (-15 %) et pour les secteurs les plus lointains ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

D’après les données issues des avant-contrats de ventes des Notaires d'Ile- de-France, la tendance « globalement baissière » devrait se poursuivre pour les appartements. « Parallèlement, de très légères hausses de prix pourraient se manifester pour les maisons », conclut la note.

*Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois : février correspond à la période allant de décembre à février, novembre correspond à septembre-novembre...

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/05/2015 à 13:49 par chass-appart

    Friand : bonne chance ! Pas certain que vous soyez un jour prorpio si vous attendez de telle baisse. La demande est suffisamment forte
    Mais libre à chacun d'espérer et de réver que demain on rase gratis !
    Les gens vendent parce qu'ils ont besoin de s'agrandir pas uniquement en fonction du prix du m² (ce qui est une moyenne qui amalgame des carottes et des poireaux)
    Restez locataire, c'est votre choix, il est respectable, même si la majorité aspire à la sécurité que donne la propriété. peut-être êtes-vous fonctionnaire, ce qui vous met à l'abri des craintes de lendemains moins faciles et d'une retraite minuscule ?
    Mais, de grâce, ne généralisez pas votre position à l'ensemble de la population. Chacun son contexte

  • 0 Reco 30/04/2015 à 20:24 par Friand

    La baisse ne fait que commencer et va s'amplifier.
    Comme je l'avais dit sur un autre article, 6000 EUR/m2 dans 3 ans c'est pas de la science fiction.
    Les vendeurs attentistes qui ont raté le coche en 2010 et attendent la remontée des prix sont pas prêt de faire leur plus-value tant rêvée.

  • 0 Reco 30/04/2015 à 15:28 par chass-appart

    Le plus inquiétant est la baisse du volume des transactions

  • 0 Reco 29/04/2015 à 07:17 par tron

    un locataire ne perd pas d'argent aujourd'hui que les prix sont en baisse, 3/100 suffisent et c'est le cas.

  • 0 Reco 28/04/2015 à 22:51 par Bernard

    Oui et toi tu perds un sacré fric en comparaison de ceux qui ont misé sur la bourse durant la même période...alors tes conseils d'ado pré-pubert de l'économie, tu peux te les garder!

  • 1 Reco 28/04/2015 à 17:06 par jérome

    une chose est sure:

    plus le temps passe, plus vous les locataires perdez du blé, et plus mois le bailleur j'en gagne, et le tout, en me tournant les pouces! ça cest du business!

    ahahahhahahhahhahahhahahh ahaha

  • 1 Reco 27/04/2015 à 09:51 par tron

    Ah bon, les bailleurs ne sont pas respectés en France?

    Pas de soucis, qu'ils vendent et aillent investir dans les entreprises.Les demandeurs ce sont eux, je rappelle, et l'herbe ne sera pas plus verte qu'elle ne l'est aujourd'hui.Ils veulent du profit?Il existe ce moyen : se sortir les doigts du derrière.

  • 0 Reco 26/04/2015 à 23:58 par David

    Les cycles economiques sont ce qu'il sont, les arbres n'ont jamais monté au ciel.
    Apres 10 ans de hausse, ce sera 10 ans de baisse a venir, d,autant plus que le parc immobilier a bien vieilli depuis le temps....
    L,ideal est de pouvoir attendre 3-4 ans tant que ca baisse , rien de sert de courir tout vient a point a qui sait patienter....

  • 0 Reco 26/04/2015 à 10:19 par jeje

    @Bernard le "monsieur je sais tout" nous parle de la propertytax mais n'habite pas aux usa donc ne connait rien à ce pays, oú les bailleurs sont respectés et oú la vie est plus simple (trouver un plombier dispo et réglo par exemple). Et la propertytax est abordable comparée à certaines taxes d'habitations et foncières, l'immo moins chers, moins de frais d'agence pour un vrai service en plus etc...le seul problème c'est qu'il faut maintenant justifier que l'on rembourse bien ses crédits même si on en a jamais souscrit (loi Obama pour éviter un subprime bis). Or les francais ne vivent pas à crédit en général. C'est donc étrange de devoir prendre un crédit juste pour justifier qu'on le rembourse même si on en a pas besoin. L'immobilier en France dans les zones économiques ne va pas baisser beaucoup, en revanche certaines zones vont perdre de la valeur ce qui facilitera de l'exode urbaine.

  • 0 Reco 23/04/2015 à 15:47 par Bernard

    Autre remarque: vous croyez que lestaux immo sont maintenus tres bas pour quelle raison?
    C'est simplement pour amortir la descente au enfer a venir, il faudrait pas effrayer les moutons quand meme!

  • 0 Reco 23/04/2015 à 15:30 par Bernard

    Attention aussi a la fiscalite de l'immo tres favorable, l'harmonisation fiscale a venir va faire tres tres mal....regarder comment ca fonctionne aux USA, seul le propietaire est taxé via la property tax, ce qui est logique en fait si on veut une economie dynamique.

  • 0 Reco 23/04/2015 à 15:26 par Bernard

    certain prevoit un rebond dans deux ans, mais je pense qu'il vaut mieux se couper le bras maintenant car le papyboom va laisser beaucoup de place, souvent des grandes surface sous occupés a cause du deces du conjoint.

  • 0 Reco 23/04/2015 à 15:16 par Bernard

    La baisse va durer tres longtemps, la demande soit disant liée a la pression demographique est principalement liée a une population immigrée qui meme si les prix baissait de 40% pourrait a peine acheter....suffit de voir l'obligation de voir l'obligation de mettre des hlm a hauteur de 25% de partout. Ces hlm "obliges" ne peuvent que accelerer la chute des prix

  • 0 Reco 23/04/2015 à 14:12 par tron

    Le mouvement s'accélère, ce n'est pas étonnant, la baisse appelle la baissse tout comme la hausse a entraînée la hausse.Vous seriez pressé d'acheter aujourd'hui ce qui sera moins cher demain vous?Je vais répondre: pour les gens normalement constitués, NON

  • 0 Reco 23/04/2015 à 13:54 par Bzzzzz

    Ahhaha. Même mon compte courant non rémunéré me coûte moins que le capital immobilier.

  • 3 Reco 23/04/2015 à 13:08 par Economyst

    -3%, sachant que cela baissait déjà depuis un moment et qu'en 2015, la tendance s'accélère.

    Perdre de l'argent en louant ou perdre de l'argent en achetant ? Merci à tout nos élites de l'immobilier d'avoir plonger la jeunesse dans une situation aussi critique en matière de logement....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...