Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 10 septembre 2009 à 11h16

L'immobilier francilien s'enfonce dans la baisse, légers signes de reprise


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Des transactions qui peinent à redémarrer, une baisse des prix qui s’est généralisée : malgré quelques timides signes annonciateurs de lendemains meilleurs, la dernière note de conjoncture trimestrielle des Notaires de Paris – Île-de-France confirme les difficultés de l’immobilier francilien.

Tous types de biens confondus, 32 600 ventes de logements ont été conclues en Île-de-France au deuxième trimestre 2009, soit 24 % de moins environ qu’à la même période de l’année dernière. Cette baisse, deux fois moins marquée que le repli de 42 % du premier trimestre, « marque sinon une embellie, tout au moins le retour à une situation plus normale », estiment les Notaires. Cette tendance à l’amélioration s’est d’ailleurs confirmée, la baisse n’atteignant plus « que » 14 % au mois de juillet. Pas de quoi annoncer la fin de la crise pour autant. Selon la Chambre, cette baisse, encore marquée, « est la marque d’un marché atone, caractérisé par un rythme de vente voisin de celui qu’on connaissait il y a dix ans », loin, très loin des volumes record observés en 2007.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Baisse de plus de 10 % dans trois arrondissements parisiens Coté prix, la baisse, qui s’était généralisée à l’ensemble de la région au premier trimestre, s’est confirmée. Pour les appartements anciens, elle atteint désormais 7,9 % sur un an. Paris, qui avait longtemps fait de la résistance, affiche un repli de 7,8 %. Aucun quartier de la capitale n’échappe désormais plus au mouvement, avec des replis compris entre -3,3 % pour le 3ème et des baisses de plus de 10 % pour le 16ème (-10,1 %), le 2ème (-10,2 %) et le 19ème (-11,6 %) arrondissements. La banlieue n’est évidemment pas en reste : les prix des appartements sont en baisse de 7,1 % en Petite Couronne et de 9,3 % en Grande Couronne, ceux des maisons individuelles se replient respectivement de 13 et 10,8 %.

Optimistes mais prudents, les Notaires franciliens estiment que le mouvement de lent redressement des volumes de transactions devrait se poursuivre d’ici la fin de l’année. Les prix, eux, sont attendus en baisse de 9 à 12 %, selon qu’on se situe dans la capitale ou en grande banlieue. Cette prévision est globalement en ligne avec la perspective d’une baisse de 10 % en moyenne dégagée au premier trimestre. « La baisse de 2009 est pour l’essentiel déjà inscrite dans les chiffres du premier semestre », ajoute la Chambre.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...